Côte d'Ivoire

Législative à Grand-Lahou : Le choix du candidat du RHDP révolte certains secrétaires de sections


11/01/2021
Législative à Grand-Lahou : Le choix du candidat du RHDP révolte certains secrétaires de sections

Plus de 150 secrétaires de sections du RHDP et Jeunes Leaders de Grand Lahou se sont rendus, le dimanche 10 janvier 2021, au domicile du Délégué sous-préfectoral du RHDP à Djidjikro, un village situé 18 kilomètres de Grand Lahou Chef-lieu de département. Ces militants du RHDP en colère sont venus exprimer leur mécontentement contre la procédure de sélection du candidat à la candidature du RHDP aux législatives à venir dans la circonscription électorale de Grand Lahou.

Selon certains, le choix devrait se faire après une consultation par vote transparent et massif des délégués de sections et responsables du CGEL. Malheureusement, il a pu se faire en vase-clos. « Le choix du candidat, à notre avis et comme convenu, devrait se faire par l’ensemble des secrétaires de section dans une grande salle de la ville de Grand Lahou et devant tout le monde. Nous ne sommes pas d’accord que cela se fasse par appel téléphonique sans preuve ni transparence », a expliqué Raoul Fahia, un leader de jeunesse de Grand Lahou.

Comme lui, nombreux sont les secrétaires de sections du RHDP qui ont trouvé biaisée, cette manière de procéder à la désignation du candidat qui portera le flambeau de leur parti pour une victoire assurée à la députation du 6 mars prochain. Face à leur indignation, le colonel Agboli William, Délégué RHDP chargé de la Sécurité et Aka Sayé Lazare Coordonnateur Régional Associé et Délégué Sous-préfectoral de Grand Lahou ont trouvé les mots justes pour les ramener à l’apaisement.

« Nous savons votre colère. Mais il n’est pas temps pour nous de nous fâcher. Restons unis et solidaires pour la victoire du parti. L’enjeu de cette élection législative est grand. Evitons de nous diviser car la vie du parti est en jeu. Nous étions trois (03) sur la liste des candidats à la candidature. Si le choix s’est porté sur notre frère Thomson Emmanuel, nous devions l’accepter malgré les conditions du choix. C’est ça aussi l’esprit de démocratie » a exhorté AKA Sayé Lazare cadre du RHDP.

Après un débat houleux et plusieurs explications des responsables du RHDP Grand Lahou (Présidente Départementale et Président des Jeunes RDHP), les secrétaires de sections ont pris acte du choix pour préserver la cohésion et la paix au sein du parti. Ils se sont engagés à se soumettre à la volonté de leur leader Aka Sayé Lazare. « Nous ne sommes pas content. Mais nous sommes obligés de faire ce que nos responsables du parti nous demandent. Car nous devions nous soumettre à leurs décisions. La discipline du parti que vous (Aka Sayé Lazare) incarnez nous l’exige », a indiqué Koné Daouda, président des Jeunes du RHDP.

Il faut noter que trois cadres du RHDP se sont portés candidats à la candidature du RHDP pour les législatives à Grand Lahou. Il s’agit de Thomson Emmanuel, André Kouassi et Aka Sayé Lazare. Il revient donc au parti (Dirigeants) de désigner le candidat susceptible et plus proche des militants et des populations qui pourra porter haut les couleurs du RHDP et obtenir le suffrage massif des militants et sympathisants pour la victoire du RHDP à Grand Lahou au soir du 06mars prochain.

Adolphe Angoua

Info : D.G.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome