Législatives partielles:

Après sa défaite: le Rdr prend acte de sa défaite

Joël N'Guessan : « Nous avons compris le signal fort de nos militants »
05/02/2013
Joël N'Guessan et le Rdr entendent tirer les leçon de leur débâcle aux dernières partielles. Ph d'archives
Les élections législatives partielles du dimanche 3 février 2013, ont rendu officiellement leur verdict, hier mardi 5 février 2013.

La Commission électorale indépendante (Cei) a publié les résultats. Le fait marquant, est que le Rassemblement des Républicains (Rdr, parti au pouvoir) a été battu partout dans les six localités où a été organisé le scrutin. Cette cuisante défaite n'a pas laissé sans réaction la direction du Rdr qui, par la voix de son porte-parole, Joël N'Guessan, a produit une déclaration, hier en début de soirée.

''Tout en prenant acte de notre défaite, une défaite d'ailleurs salutaire pour nous en vue des futures batailles électorales, nous voudrions dire à nos militants que nous les avons compris. Ils nous ont donné un signal fort dont la direction de notre parti saura en tenir compte. Tout sera mis en œuvre dans les prochains jours pour corriger ce qui mérite d'être corrigé en vue de rassurer nos militants sur les critères de désignation de nos candidats aux futures élections locales pour nous garantir le succès'', indique la déclaration.

Sur les raisons de l'échec de sa formation politique, Joël N'Guessan donne l'explication suivante : ''Le taux de participation à ces élections prouve que nos militants ne se sont pas massivement déplacés comme ils en ont l'habitude et comme ils nous l'ont démontré lors des scrutins précédents''. Sans pour autant perdre espoir, il estime que ''le Rdr se doit de gagner ces futures élections locales pour permettre au Président Alassane Ouattara de poursuivre la réalisation du programme pour lequel les ivoiriens l'ont élu''. ''Restons mobilisés pour nos futures victoires'', s'est-il adressé aux militants de son parti.

Bamba Idrissa

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome