Discours du Chef de l’Etat lors du lancement officiel des travaux de bitumage de la voirie de Yamoussoukro


19/09/2019
Discours du Chef de l’Etat lors du lancement officiel des travaux de bitumage de la voirie de Yamoussoukro
Ph DR

Le Chef de l'État, Alassane Ouattara a procédé mercredi 18 septembre au lancement officiel des travaux de la voirie de Yamoussoukro, « un moment tant attendu par toutes les populations de notre capitale politique et administrative », a-t-il qualifié dans son discours. 

Monsieur le Vice-Président de la République ;

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

Monsieur le Président du Sénat ; Monsieur le Médiateur de la République;

Monsieur le Président de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels ;

Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense ;

Mesdames et Messieurs les Ministres ;

Mesdames et Messieurs les Secrétaires d’Etat ; Excellences,

Mesdames et Messieurs les membres du Corps diplomatique ;

Monsieur le Préfet de Yamoussoukro ;

Monsieur le Gouverneur du District de Yamoussoukro ;

Monsieur le Maire de Yamoussoukro ;

Mesdames et Messieurs les Députés ;

Mesdames et Messieurs les Sénateurs ;

Mesdames et Messieurs les Elus ;

Messieurs les Présidents de Conseil d’Administration, Directeurs Généraux, Directeurs Centraux et Chefs de service de l’Administration ;

Monsieur le Directeur Général de la Banque Atlantique de Côte d’Ivoire ;

Messieurs les Directeurs Généraux de l’entreprise des travaux et du Bureau de Contrôle ; Honorables Chefs Traditionnels et Guides religieux ;

Mesdames et Messieurs les Journalistes ;

Honorables invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Chères populations de Yamoussoukro ;

C’est avec une immense joie que je suis parmi vous, aujourd’hui, pour le lancement des travaux de la voirie de Yamoussoukro, un moment tant attendu par toutes les populations de notre capitale politique et administrative.

Chers frères, chères sœurs,

Le jeudi 12 avril 2018, lors de la cérémonie de rentrée solennelle du Sénat, j’avais indiqué que l’installation du Sénat, ici à Yamoussoukro, répondait à un engagement que nous avions pris d’œuvrer à rendre effectif le transfert de la capitale.

J’avais aussi indiqué qu’après la Chambre Nationale des Rois et Chefs traditionnels, la Médiature et le Sénat, d’autres projets d’envergure viendraient concrétiser cet engagement.

Ce premier coup de pioche marque donc le démarrage des travaux de bitumage des rues et de réhabilitation des routes de la ville de Yamoussoukro.

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Chères sœurs, chers frères,

Yamoussoukro a une symbolique particulière pour notre pays, car c’est la ville natale du père de la Nation, le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY. Elle constitue également une vitrine au plan politique, mais aussi au plan touristique et stratégique.

Elle contribue donc au rayonnement de notre pays. Cependant, je sais que les infrastructures sont confrontées à un vieillissement en raison d’un manque d’entretien pendant une vingtaine d’années. J’ai donc instruit le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et le Gouvernement afin que tout soit mis en œuvre en vue de la réhabilitation de notre capitale politique.

Je peux d’ores et déjà, chères populations du District autonome de Yamoussoukro, vous annoncer qu’au niveau des infrastructures routières, ce sont plus de 133 milliards de F CFA de travaux qui seront financés dans les années à venir, afin de redonner au District son lustre d’antan.

Les travaux de bitumage que nous lançons aujourd’hui constituent la première phase de ce programme et portent sur la réhabilitation d’environ 37 km de voirie revêtue et le bitumage de 4,4 km de routes en terre dans la ville.

Ces travaux représentent un montant de 32,4 milliards de F CFA, financés par l’Etat de Côte d’Ivoire. A cet égard, je salue la présence de Monsieur Mohamed Karim MOUNIR, Président Directeur Général du Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc, dont la filiale ivoirienne, la Banque Atlantique, a permis de mobiliser ces ressources.

En outre, les difficultés que vous connaissez avec la route internationale qui traverse la ville de Yamoussoukro seront un lointain souvenir en raison des futurs travaux de construction de l’autoroute de Contournement de la ville de Yamoussoukro.

En plus des voies dans le District, nous poursuivons notre ambition de relier les capitales régionales entre elles par des axes bitumés. C’est dans ce cadre que les travaux de renforcement de l’axe Yamoussoukro – Bouaflé – Daloa et de construction de l’autoroute Yamoussoukro – Tiébissou – Bouaké ont été lancés par le Premier Ministre en novembre 2017. Ces deux projets permettront d’améliorer la compétitivité du réseau routier national.

Par ailleurs, dans le cadre du programme social du Gouvernement, ce sont environ 300 km de routes en terre qui ont été reprofilés dans le District.

Honorables Invités,

Mesdames et Messieurs,

Chères populations de Yamoussoukro,

Lors de la campagne présidentielle en 2010, j’avais pris l’engagement de m’installer, dès mon élection, ici à Yamoussoukro, et de procéder au transfert effectif de la capitale.

Malheureusement, l’état de délabrement dans lequel nous avons trouvé le pays ne nous a pas permis d’honorer cet engagement. Je voudrais m’en excuser. Nous avons dû faire face à des urgences de tous ordres, sur toute l’étendue du territoire.

Je voudrais cependant vous réaffirmer que ma vision est la même et que je suis fermement engagé à faire de Yamoussoukro, notre capitale politique, une ville moderne et modèle.

A cet égard, je salue les efforts du Premier Ministre et du Gouvernement pour mettre en œuvre notre ambition de doter Yamoussoukro d’institutions de référence et d’excellence, notamment au plan institutionnel et académique.

Au plan institutionnel, je voudrais mentionner la création du siège du Sénat, l’installation de la Médiature à la Fondation Félix Houphouët-Boigny ainsi que l’installation de la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels.

Au plan académique, je voudrais relever la réhabilitation de l’INPHB, avec l’extension des résidences universitaires. En outre, Les travaux de rénovation totale du Lycée Scientifique de Yamoussoukro, premier établissement secondaire d’excellence de notre pays, seront engagés dès 2020.

Il faut également noter la construction de deux collèges de proximité dans la Commune, la construction de deux centres de Formation professionnelle sectorielle à Morofé, la création d’un centre de recherche pour la productivité du Cacao et de la Banane, la construction, en cours, de l’Institut National de Formation Judiciaire.

Enfin, la construction du stade de Yamoussoukro a démarré dans la perspective de l’organisation de la CAN 2023 par notre Pays et le Centre Hospitalier Régional (CHR) de Yamoussoukro vient d’être entièrement réhabilité et équipé.

Honorables invités,

Mesdames et messieurs,

La Côte d’Ivoire avance ! Notre pays est aujourd’hui, l’une des économies les plus dynamiques en Afrique et dans le monde, avec une croissance économique moyenne d’environ 8% par an, depuis 2012.

Les réformes initiées ont permis à notre pays d’améliorer son rang au classement Doing Business, en passant de la 177e place en 2012 à la 122e en 2018, ainsi qu’au classement à l’Indice Mo Ibrahim de la Gouvernance en Afrique (IIAG) où la Côte d’Ivoire est passée du 41e rang en 2008 au 22e rang.

Notre pays a aussi été élu membre non permanent du Conseil de sécurité ; il vient d’être éligible au Programme Compact Millennium Challenge Corporation (MCC) pour un montant de 500 millions de dollars US et détient l’un des climats des affaires les plus attractifs.

Notre pays a retrouvé sa place dans le concert des Nations et toute sa fierté. Le modèle ivoirien est plébiscité et pris en exemple dans le monde entier.

Tout cela a été possible grâce à la paix et à la stabilité retrouvées.

Je voudrais donc vous exhorter, chers frères et sœurs, à continuer de cultiver ces valeurs de paix, de tolérance, d’union et de fraternité si chères au Président Félix Houphouet-Boigny, afin que la Côte d’Ivoire continue d’avancer, pour le bonheur de chacune et chacun d’entre nous et pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Honorables Invités,

Mesdames et Messieurs,

Pour terminer, je voudrais indiquer que l’achèvement et le lancement prochain des travaux d’infrastructures permettront d’améliorer de manière significative les conditions de circulation et d’impulser un nouveau souffle au dynamisme de croissance économique que connait notre pays.

Ces projets contribueront également au développement des régions et à l’amélioration du cadre de vie de nos populations.

Je voudrais donc inviter l’entreprise en charge des travaux au respect des délais. Je les engage à prendre toutes les dispositions en vue d’assurer la qualité des travaux.

Enfin, je les encourage à privilégier un recrutement local du personnel, constitué notamment des filles et des fils du District Autonome de Yamoussoukro, afin d’occuper sainement cette jeunesse.

Populations du District autonome de Yamoussoukro,

Chères sœurs, chers frères,

Merci d’être venus si nombreux à cette cérémonie de lancement des travaux de bitumage des rues et de réhabilitation des routes revêtues de la ville de Yamoussoukro.

Merci pour votre patience et pour la compréhension dont vous avez su faire preuve.

Je vous dis à très bientôt pour le lancement et l'inauguration d’autres projets.

Vive le District autonome de Yamoussoukro !

Vive la Côte d’Ivoire !

Je vous remercie.

Source : Présidence de la République de Côte d'Ivoire 

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome