Le Chef de l’Etat a reçu les Lettres de Créance de trois nouveaux Ambassadeurs


03/01/2020
Le Chef de l’Etat a reçu les Lettres de Créance de trois nouveaux Ambassadeurs
Ph DR

Le président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a reçu, ce vendredi 03 janvier 2020, au Palais de la Présidence de la République, les Lettres de Créance de trois nouveaux Ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire.

Il s’agit du Nonce Apostolique, Monseigneur Paolo BORGIA et de Leurs Excellences Zolani MTSHOTSHISA et Philippe POINSOT, représentant respectivement, le Saint Siège (Vatican), la République d’Afrique du Sud et le Système des Nations Unies.

La cérémonie a obéi au rituel protocolaire en vigueur en la matière, à savoir : Remise de la Lettre de Rappel des Ambassadeurs précédents au Président de la République ; Présentation de la Lettre de Désignation du Diplomate entrant ; Entretien entre le Chef de l’Etat et le nouvel Ambassadeur ; Déclaration à la Presse et Honneurs militaires.

Dans leurs différentes déclarations, tous ont, en ce nouvel an, formé des vœux de santé, de prospérité, de progrès et de paix pour le Chef de l’Etat, les membres du Gouvernement ainsi que pour l’ensemble du peuple ivoirien.

Ils ont également exalté l’excellence des relations bilatérales et de coopération entre leurs pays ou instances respectifs et la Côte d’Ivoire et promis d’œuvrer à leur renforcement.

Plus spécifiquement, le Nonce Apostolique, Mgr Paolo BORGIA a relevé le contexte de sa prise de fonction, marqué notamment par le cinquantième (50è) anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Saint Siège et notre pays, le quarantième (40è) anniversaire de la visite d’un Pape (en l’occurrence Le pape Jean Paul II) en Côte d’Ivoire, le trentième (30è) anniversaire de la Consécration de la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro et le cent vingt cinquième (125è) anniversaire de l’arrivée des premiers Missionnaires dans notre pays.

Ce qui témoigne, selon lui, de la solidité des liens entre le Vatican et l’Etat ivoirien ; avant de préciser que la vocation de l’Eglise catholique a toujours été le Service ainsi que la Promotion humaine et spirituelle.

Le Représentant du Pape François a salué la qualité des relations qui ont toujours existé entre l’Eglise catholique de Côte d’Ivoire et l’Etat ivoirien, et a dit s’attendre à de ‘’belles choses’’ pour notre pays qui, du reste, regorge d’énormes potentialités.

Pour terminer, il a souligné qu’au cours de sa Mission en terre ivoirienne, il s’attachera, conformément à la vision du Pape François, à être un facteur de réconciliation et de communion entre les hommes et les différentes Communautés.

Quant au nouvel Ambassadeur d’Afrique du Sud, SEM Zolani MTSHOTSHISA, il a souligné qu’il s’attachera à finaliser les Accords de coopération qui sont en attente, en mettant davantage l’accent sur les relations économiques.

Enfin, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Côte d’Ivoire, M. Philippe POINSOT, a indiqué, lui, avoir félicité le Chef de l’Etat et le Gouvernement ivoiriens pour les « progrès tangibles » réalisés dans les domaines socio- économiques.

Il a affirmé que le défi sera, pour les années à venir, de voir comment les deux parties (Côte d’Ivoire – ONU) peuvent travailler à la mise en œuvre des dix- sept (17) objectifs de Développement Durable pour lesquels la Communauté internationale a déclaré une décennie d’actions. Pour M. Philippe POINSOT, c’est un renforcement de la coopération qui prendra plusieurs formes, notamment en terme d’amélioration du Système des Nations Unies en conseil de développement, de plus de cohérence dans la manière de travailler, une grande proximité, en particulier avec les personnes vulnérables, tant en zone rurale qu’urbaine et d’établissement de nouveaux partenariats. 

 

Source : Présidence de la République de Côte d'Ivoire 

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2