Après la Bad: Le nouveau point de chute de Kaberuka


15/09/2015
(Photo DR)
L'université privée américaine Havard, située à Cambridge dans le Massachusetts aux Etats-Unis, est le nouveau point de chute de l'ancien président de la Banque africaine de développement(Bad), Donald Kaberuka, et ce, neuf jours après son départ officiel de cette institution panafricaine.

Selon plusieurs sources d'informations en ligne, ce dernier y part pour donner des cours sur une durée de six mois. Dans cette prestigieuse université fondée en 1636, M. Kaberuka abordera des thématiques liées au financement du développement. Les sources rapportent que l'ancien président de la Bad a été affecté au sein du Centre pour le leadership(Cpl, sigle en anglais), mais collaborera également avec le Centre pour le développement international de l'université Havard. « M. Kaberuka apporte une vaste expérience de gestion du changement et a fait face au niveau de décision le plus élevée à des défis sociaux, politiques et financiers complexes. Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté, et Cpl a la responsabilité d’aider ses étudiants à élargir leurs points de vue », a expliqué Patricia Bellinger, directrice exécutive de Cpl. Ajoutant que « le continent africain est un sujet important à comprendre. « L’impressionnant travail de M. Kaberuka sur la scène économique mondiale, et en matière de développement économique de l’Afrique en particulier ajoute une dimension essentielle et riche à notre enseignement », a-t-elle précisé. Pour sa part, Donald Kaberuka a indiqué que « les dirigeants de tous les secteurs de la vie publique ont une responsabilité à partager leurs expériences avec la prochaine génération ».

B. GUEU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Bertrand Gueu

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2