Présidentielle et législatives américaines 2012: Les élections les plus chères des Etats-Unis

Plus de 2 900 milliards FCFA injectés
08/11/2012
Le président des Etats-Unis est connu depuis le mardi 6 novembre 2012, à 22 heures 30 minutes (Heure de la capitale de la Louisiane, Baton-Rouge).

Barack Obama a battu son rival Mitt Romney et rempile ainsi pour un second mandat de 4 ans. Retour sur le financement d'une élection la plus chère des Etats-Unis. Une campagne qui aurait coûté plus de 5,8 milliards de dollars, soit environ 2 900 milliards de FCFA.

Pour répondre à la question de la technique de mobilisation des ressources pour le financement de cette campagne, Jim Nickel, étaient face aux journalistes francophones qui participent au programme Edward R. Murrow. La séance a eu lieu le mardi 6 novembre 2012, à la salle de réunion de l'université de Louisiane, LSU (Louisiana State University). « Les campagnes présidentielle et législative vont coûter 5,8 milliards de dollars (environ 2 900 milliards de FCFA). C'est un record. On n'a jamais dépensé autant d'argent », a affirmé Jim Nickel.

Puis de mentionner que 2,5 milliards de dollars, soit environ 1 250 milliards de FCFA iront à la seule présidentielle. De l'argent qui a été consacré par chaque candidat au financement de spots TV, des messages à la radio, des meetings gigantesques, des dîners-gala, campagne de terrain, affiches...

Pour la levée de ces fonds, les deux candidats ont été soutenus chacun par de nombreux milieux économiques, des lobbies. Jim Nickel a identifié plusieurs techniques de levée de fonds pour le financement de cette campagne. « Les sociétés ne peuvent pas émettre de chèque pour la campagne d'un candidat. Seul des personnes physiques peuvent le faire », a-t-il fait remarquer. Jim Nickel a indiqué que n'importe quel citoyen américain peut faire un don de 2 500 dollars en faveur du candidat qu'il soutient. « La deuxième technique de levée de fonds, c'est par courrier. Il suffit d'adresser des courriers à des contributeurs pour demander leur financement », a indiqué Jim Nickel.

Mais la technique la plus efficace, qui est la troisième, a-t-il dit, c'est la levée de fonds par Internet. « C'est plus rapide et plus ciblée », a reconnu Jim Nickel.

Irène BATH, depuis Baton-Rouge, capitale de la Louisiane

Irene Bath

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2