Le super héros noir «Black Panther» pulvérise tous les records : 562 millions de dollars aux États-Unis et plus d’un milliard de dollars à travers le monde


Ph DR

''Black Panther'', l’adaptation des aventures du premier super héros noir de l’univers Marvel continue de pulvériser les records : 562 millions de dollars (281 milliards de F Cfa) pour sa quatrième semaine d’exploitation, aux États-Unis, et plus d’un milliard de dollars (500 milliards de F Cfa) à travers le monde.

C’est du jamais vu à Hollywood. Pour qualifier le succès hors norme de Black Panther, il a d’ailleurs fallu forger un nouveau mot : BlackBuster, soit la contraction de « Noir » et de « Blockbuster ».

Ce 18e film de l’univers Marvel, qui réunit un casting presque intégralement composé d’acteurs noirs, est signé par un cinéaste afro-américain de 31 ans. Ryan Coogler vient d’entrer dans l’histoire du cinéma. En quatre semaines, il a récolté plus d’un milliard (500 milliards de F Cfa) de recettes dans le monde, ce qui en fait le 7e long métrage le plus rentable de tous les temps.

 

« Black Panther », un phénomène de société

En Afrique notamment, au Nigeria, au Kenya, en Éthiopie, sa sortie en salle a suscité l’enthousiasme des spectateurs et le sentiment empreint de fierté qu’un vide a enfin été comblé par Hollywood. Car Black Panther est bien plus qu’un succès fulgurant de box-office, il est aussi devenu en quelques semaines un véritable phénomène de société, en marquant un tournant dans la représentation des Noirs au cinéma.

Avant la sortie du film, des campagnes de levées de fonds avaient été organisées par des militants dans plusieurs villes des États-Unis pour permettre aux enfants les plus démunis d’aller le voir.

Lire la suite

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte