Sécurité au volant: Les attitudes à éviter


(Photo : Carmudi)

La sécurité au volant est primordiale, pour vous, pour vos passagers et pour tous les autres usagers de la route. Le danger est partout, il peut venir de l’extérieur mais aussi… de l’intérieur. Certaines attitudes au volant augmentent les risques d’accident de façon spectaculaire. Ils sont anodins, parfois automatiques et requièrent à peine quelques secondes. Mais ces quelques secondes peuvent vous coûter très cher. Carmudi a dressé une liste de ces comportements dangereux ainsi que des recommandations pour une conduite plus saine.

Boire ou conduire, il faut choisir

On ne le répètera jamais assez, l’alcool et la conduite ne font pas bon ménage. Au-delà de deux verres d’alcool, les effets peuvent être nocifs sur votre comportement au volant. En effet, l’alcool rétrécit votre champ de vue et atténue votre capacité à évaluer les distances et les largeurs. Son effet euphorisant fera par exemple en sorte que vous décidiez de freiner trop court pour vous arrêter ou que vous forciez votre voiture dans un passage trop étroit.

L’alcool diminue également les réflexes. La durée moyenne du temps de réaction dans les conditions normales est environ d’une seconde. Ce temps passe à 1,5 seconde quand vous avez 0,5 g/l d’alcool dans votre organisme. Ceci signifie que vous aurez besoin de 37 mètres au lieu de 25 mètres pour arrêter un véhicule roulant à 90km/h. 12 mètres qui peuvent sauver une vie !

La bonne attitude: Si vous devez conduire, ne buvez pas. Si vous avez bu, ne prenez pas le volant. Lorsque vous prévoyez une soirée arrosée, désignez une personne qui restera sobre pour vous ramener chez vous ou prenez un taxi.

Conduire et texter, c’est raté

Le téléphone, on a parfois du mal à s’en séparer, même en voiture. Pourtant, ces quelques secondes pendant lesquelles vous quittez la route pour tapoter sur votre clavier augmente jusqu’à 23 fois le risque d’accidents selon une étude menée par le Virginia Tech Institute.

En envoyant des SMS au volant, vous ne regardez plus la route et ces 4 à 5 secondes d’inattention peuvent être fatales. Les statistiques en 2012 aux Etats-Unis par exemple ont montré que ce comportement a causé la mort de plus de 3 000 jeunes parmi les 6 000 qui sont recensés en moyenne chaque année et plus de 300 000 blessures. Beaucoup plus que l’alcool qui a tué 2 700 jeunes !

La bonne attitude : Si votre SMS ne peut vraiment pas attendre, garez-vous sur le bas-côté de la route pour lire et répondre en toute sécurité à votre message.

Manger / Fumer / Boire au volant

On n’y pense pas souvent mais manger, fumer ou boire au volant constitue aussi un véritable danger pour une conduite prudente.

En effets, ces gestes vous contraignent gestuellement car vous êtes obligé de lâcher le volant d’une main pour tenir votre sandwich ou votre cigarette. La gravité de ce comportement ici est sujette à discussion car tout le monde ne s’accorde pas sur le degré de danger pourtant bien réel. Imaginez qu’un peu de sauce tombe sur votre chemise ou qu’un mégot brulant atterrisse sur votre pantalon, vous essayez de l’enlever, ne regardez plus la route et patatra !

La bonne attitude : Pourquoi ne pas se garer un moment pour manger calmement ou prendre tout son temps pour tirer cette bouffée de cigarette. Oui, on sait, les embouteillages mettent votre patience à rude épreuve mais résistez !

Rouge à lèvres au volant, danger au tournant

C’est à la fois un cliché et une attitude typique des femmes pressées par le temps. Rabaisser son pare-soleil ou s’aider de son rétroviseur pour se refaire une beauté. Loin de nous l’idée d’insinuer que les femmes seraient mauvaises conductrices ou provoqueraient plus d’accidents que les hommes au volant. Cependant, il faut bien admettre qu’appliquer du rouge-à-lèvres ou du mascara au milieu de la route n’est pas une attitude très responsable. Une étude menée par la marque anglaise de maquillage Debra Robson révèle que 46% des femmes se maquillent au volant et 43% admettent même que le faire est dangereux. La raison principale de ce comportement inconséquent est le manque de temps. Mais cette attitude causerait en moyennes 450 000 accrochages chaque année. Pas de gros accidents mais tout de même.

La bonne attitude : Attendez d’arriver à destination puis une fois que vous êtes biens garée, prenez quelques instants pour refaire votre maquillage. Vous serez resplendissantes mais surtout, en vie !

Raccrochez ce téléphone

Tout comme envoyer des SMS pendant que vous conduisez, téléphoner peut s’avérer dangereux. Cela commence dès la sonnerie car l’attention du conducteur est distraite de la route. Téléphoner en conduisant multiplie par 3 le risque d’avoir un accident. En effet, la concentration du conducteur diminue même avec un kit mains libres et son comportement change : diminution des contrôles dans les rétroviseurs et les angles morts, tendances à zigzaguer, moindre attention portée aux autres usagers de la route, diminution du temps de réaction (de 30% à 70%), etc.

De plus, les spécialistes estiment que 10% des conducteurs réduisent leur vitesse de 10km lorsqu’ils répondent à un appel, ce qui peut vous mettre en danger grave sur une autoroute ou une route à grande vitesse.

La bonne attitude : N’utilisez pas votre téléphone au volant. Si vous devez passer un coup de fil urgent, garez-vous. Vous pouvez aussi mettre à contribution vos passagers en leur demandant de répondre pour vous.

Non aux selfies

La mode des selfies s’est insinuée partout mais alors partout, même au volant. Surtout chez les jeunes. Qui n’est pas encore tombé sur un autoportrait d’un de ses amis sur Facebook ou Instagram le montrant au volant de sa voiture, parfois en pleine circulation.

Une étude menée par Ford auprès de 7 000 jeunes Européens de 18 à 24 ans révèle qu’un quart de ces jeunes conducteurs auraient déjà pris un selfie au volant. Les statistiques chez nous ne sont pas disponibles mais l’observation de l’évolution de cette tendance nous incite à tirer la sonnette d’alarme.

La bonne attitude : Encore une fois, pas de téléphone au volant. Les selfies se prennent très bien dans des endroits comme la chambre, la salle de bain ou lors de soirées.
La palette de dangers au volant n’est pas exhaustive. Prendre le volant lorsqu’on est fatigué par exemple est également une attitude dangereuse. Notre conseil :faites preuve de bon sens en tout temps et ne sous-estimez aucun risque.Nous sommes tous responsables de la sécurité sur les routes.

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte