Crise dans la filière Cacao: Des producteurs gazés hier, au Plateau


17/02/2017 | | Commenter l'article
570

Venus en grand nombre dans les rues du Plateau ce jeudi 16 février 2017, dans le cadre d’un mouvement de protestation  des producteurs de cacao ivoiriens ont été dispersés par la Police nationale.

Réunis dans les rues du Plateau ce jeudi 16 février 2017 à l’appel du Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (SYNAP-CI) et de la  Coordination nationale des planteurs de Côte d'Ivoire (CNPCI), structures dirigées par Koné Moussa et Bilé Bilé, des producteurs de cacao ont tenté de manifester. 

Mécontents de la situation dans la filière et du Conseil café-Cacao (CCC), ces agriculteurs avaient pour objectif de se rendre au siège de la structure pour protester disent-ils contre le « blocage lié à la commercialisation du cacao au cours de la campagne 2016-2017 ». Cependant, leur projet a tourné court avec l’intervention des forces de Police qui ont usé de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. 

« Le Conseil du café-cacao (Ccc) vient de déclarer la guerre aux planteurs. Nous allons porter plainte contre le Ccc. La lutte ne fait que commencer. Je lance un appel à tous les producteurs, à toutes nos coordinations à l'intérieur du pays pour bloquer les activités du Ccc jusqu'à ce que notre cacao stocké dans nos magasins, dans les camions et dans les ports soit payé et que tous les planteurs soient effectivement payés », a fait savoir Koné Moussa qui a revendiqué près de 700 producteurs présents à cette manifestation.

Pour rappel, un préavis de grève a été déposé devant le ministère de l’Agriculture par les différentes organisations de producteurs. 

 

Previous ◁ | ▷ Next

Articles de la même catégorie

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte