Développement du transport et du réseau routier : L'Ue projette d'investir 27 milliards de FCfa


Ce sont 27 milliards de F. Cfa que l'Union européenne (Ue) prévoit d’investir dans le développement du transport, et l'entretien du réseau routier national.

L'information a été donnée par l'ambassadeur de l'Ue en Côte d'Ivoire, Jean-François Valette, le jeudi 21septembre 2017, au cours d'une cérémonie de dons aux ministères des Transports et des Infrastructures économiques. Cette cérémonie a eu lieu au siège de l'Office de la sécurité routière (Oser), à Marcory. Le responsable de l'Ue a indiqué à cette occasion, que l'Organisation entendait renforcer son appui au gouvernement ivoirien, pour le développement du transport et du réseau routier. Aussi, a-t-il appris, l'Ue co-financera avec la Banque africaine de développement (Bad), un projet de facilitation du transport sur le corridor Bamako - San Pedro, de même que les études préalables à la mise en place d'un corridor routier Abidjan-Lagos.

"Enfin, nous continuerons à intervenir directement auprès des acteurs de la filière, en fournissant l'assistance technique qui est demandée pour appuyer les réformes en cours, en matière de facilitation du transport et de l'entretien routier. Les ressources prévues par l'Ue à cette fin, sont de l'ordre de 27 milliards de F Cfa, et nous estimons qu'elles faciliteront la réalisation de projets d'un montant de 150 milliards de F Cfa", a annoncé M. Valette.

Il a, par ailleurs, expliqué que ce don de matériels informatiques et d'engins roulants aux structures sous tutelle du ministère des Transports (Hcptetr-Ci, Dgttc et Oser) et du ministère des Infrastructures économiques (Ageroute, Dgir et Fer), s'inscrit dans la même lancée. L'Ue vise ainsi, à "améliorer le dispositif d'entretien du réseau routier et à augmenter la compétitivité de la filière transport-marchandises en Côte d'Ivoire". Pour sa part, Adama Coulibaly, le directeur de cabinet du ministre de l'Économie et des Finances, par ailleurs ordonnateur national du Fonds européen de développement (Fed), a exprimé la gratitude du gouvernement ivoirien pour ce don d'une valeur de 730 millions de F. Cfa.

Il a, à l'instar des ministres Adama Koné des Transports, et Amédé Kouakou des Infrastructures économiques, assuré de l'utilisation efficiente des différents dons. Financés sur les ressources du projet Préservation du réseau routier en Côte d'Ivoire (Preci), ces dons sont composés de 4 camions auto-écoles, 4 véhicules de type wagon et 2 de type pick-up, ainsi que des équipements informatiques.

 

Hermance K-N

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte