Transformation locale de la noix de cajou : Le plaidoyer des exportateurs au Premier ministre Amadou Gon


14/02/2020
Transformation locale de la noix de cajou : Le plaidoyer des exportateurs au Premier ministre Amadou Gon
Aboubacar Diaby a annoncé la construction cette année d’une école primaire dans la localité de Sinématiali. (Ph: DR)

La World cashew convention (WCC) et les Journées nationales des exportateurs de cajou de Côte d’Ivoire (JNECCI 2020) prennent fin aujourd'hui, vendredi 14 février 2020.

Lors de la cérémonie d'ouverture, mercredi 12 février 2020, le président de l'Association des exportateurs de cajou de Côte d'Ivoire (AEC-CI), par ailleurs Commissaire général de la WCC/JNEC-CI 2020, Aboubacar Diaby a sollicité le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly à l’effet de soutenir les projets de développement de la transformation locale, initiés par les Exportateurs nationaux de noix de cajou de la Côte d’Ivoire.

Il a dévoilé, par ailleurs, les défis qui se présentent à la filière cajou. Aboubacar Diaby a affirmé que les questions liées à l’équilibre écologique, environnemental, structurel et économique constituent un enjeu crucial. Toute chose qui, a-t-il dit, justifie le thème principal de l'édition couplée WCC/JNECCI 2020, à savoir : « Quel écosystème durable pour le secteur mondial du Cajou ? ».

Le président de l'AEC-CI a informé que l'industrie mondiale de la noix de cajou brute devrait croître en quantité et en valeur pour atteindre rapidement 5 milliards de dollars, soit 2 500 milliards de Fcfa de chiffre d’affaires. « Nous appelons de tous nos vœux, à un partenariat international plus accru, mettant l’emphase sur les échanges d’expérience, les transferts de compétence et de technologies dans un contexte certes globalisé mais juste et équitable », a-t-il plaidé.

Irène BATH

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome