Règlement des problèmes d’électricité en Côte d'Ivoire : Une phase décisive a débuté, hier


25/03/2013
Transport des massifs électriques
Le dimanche 24 mars 2013, un convoi impressionnant a certainement attiré l'attention de passants et automobilistes du Port autonome d'Abidjan (Paa), au site de la Compagnie ivoirienne de Production d’Électricité (Ciprel) en passant par le CHU de Treichville, le Boulevard VGE, le Carrefour AKWABA, l'Abattoir Port-Bouet, la Sir, le rond-point du Tri Postal et le Boulevard des Pétroliers.

Selon la Direction générale de la Ciprel managée par N'Guessan Kouassi, il s'agissait de la réception des équipements du projet Ciprel IV. Ce projet, faut-il le rappeler, conformément à l’Avenant n° 6 à la Convention générale, a été signé, le 20 décembre 2011, entre la Ciprel et l’État de Côte d'Ivoire.

Il consiste (1) à la conception, la construction et la mise en service de la TAG 10, (2) au passage en cycle combiné des TAG 9 et TAG 10 à travers la mise en service de la TAV 1, (3) au raccordement au poste de transformation haute tension et (4) à un ensemble de prestations et d’aménagements complémentaires découlant directement de cette augmentation des capacités de production de la Centrale. Ciprel IV constitue, aujourd’hui, la quatrième extension de la centrale par la construction de nouveaux moyens de production, qui portera sa capacité de production de 321 à 432 MW, dans un premier temps avec la mise en service d’une nouvelle turbine à gaz (TAG10) puis à 543 MW dans un second temps par le passage en cycle combiné des turbines à gaz TAG9 et TAG10.

Hier donc, le transport des équipements dudit projet constituait une phase décisive de l'exécution de Ciprel IV. En effet, c'est la turbine à gaz (203 tonnes) et l’alternateur (208 tonnes) qui ont été transportés, de bout en bout, par la société Bolloré Africa Logistics. Le Transformateur (101 tonnes), lui, a été transporté le 18 mars passé. La Ciprel nous a appris qu'après le transport, les prochaines étapes, se dérouleront du lundi 25 au samedi 30 mars 2013. « La date de pose du transformateur n’a pas encore été décidée, la prévision actuelle se situe vers la mi-avril 2013 », a précisé la Ciprel dans un communiqué de presse. « L’énergie supplémentaire produite grâce à ce projet viendra contribuer à l’amélioration certaine de la fourniture d’énergie électrique aux populations et au soutien de la relance de l’économie ivoirienne », souligné la Compagnie qui a précisé que la mise en service de la nouvelle unité de production TAG10 en décembre 2013 (Phase A du projet) conduira Ciprel à produire pratiquement 40% de toute l’énergie consommée au plan national et Ciprel demeurera la centrale thermique la plus importante du pays avec 432 MW de puissance installée. Cette dominance s’accentuera avec le passage en cycle combiné des deux turbines à gaz (TAG9 & TAG10) pour donner en milieu d’année 2015 à Ciprel une capacité de production de l’ordre de 543 MW.

Hermance K-N

Hermance K.N

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

 

Videodrome