DJ Arafat : De l’espoir à la désillusion


02/04/2019
DJ Arafat : De l’espoir à la désillusion
Ph DR

Alors que tous s’étaient unis autour de DJ Arafat à la sortie de son album « Renaissance » produit par Universal Music pour lui permettre de décrocher le « premier disque d’or du couper-décaler », de plus en plus ceux-là se désolidarisent du chanteur. L’espoir de voir venir ce disque d’or se rapprochant de l’illusion. Désemparé, le Daïshikan change de plus en plus de discours en se présentant comme n’étant pas le seul artiste ivoirien à avoir envie de décrocher ce sésame.

DJ Arafat avait suscité beaucoup d’espoir dans les premiers moments de la sortie de son album « Renaissance ». L’artiste ayant affiché un comportement nouveau conformément au titre de son album a vite fait de regagner la confiance de ses fans et des mélomanes ivoiriens. Toute chose que ceux-ci le lui ont très vite signifié en décidant de faire bloc autour de lui pour l’aider à atteindre son objectif de décrocher « le premier disque d’or du couper-décaler ».

À lire cet article : DJ Arafat : Des ténèbres à la renaissance !

Les groupes de soutiens qui se forment sensibilisent sur la stratégie à adopter pour l’atteinte de l’objectif du mentor de la ‘’Chine’’. Comment acheter l’œuvre sur les sites de téléchargement légaux, comment empêcher les pirates de plagier l’album, pourquoi il faut écouter à longueur de jouer les titres de l’album sur les sites de téléchargement légaux ?….. Enfin, une somme de conseils et stratégies mis à la disposition des internautes et du public pour permettre à leur champion de parvenir à ses fins.

La mayonnaise prend aussitôt. Les résultats de la stratégie sont probants. L’album de DJ Arafat caracole au peloton des meilleurs hits du moment. Il est même mieux classé que plusieurs artistes européens connus. C’est la joie totale dans le camp du Daïshikan et de ses ‘’Chinois’’. Ceux-ci se permettent même de lancer des piques aux détracteurs du Zeus. Puis, mirage. Tout le travail de positionnement chute brutalement.

Lire aussi : Après avoir défié et boycotté DJ Arafat : Debordo Leekunfa vit la ‘’destruction’’ de Daïshikan

Arafat tente d’accuser en indexant des mains occultes qui agiraient contre ses intérêts. Il tente de sauver la situation en battant le rappel de ses troupes. Mais rien ne va. L’espoir de décrocher ce disque d’or s’amenuise. Très rapidement, il change de stratégie. Un autre single « Lékilé » est dévoilé avec son clip pour le remettre sur les spotlights. Mais les résultats ne suivent toujours.

À lire aussi cet article : Le travail de DJ Arafat enfin reconnu : Le chanteur fait officier du mérite culturel par Maurice Bandaman

Dans la foulée, certains internautes réclament à DJ Arafat de faire le point des achats de Cds. Il se refuse à cet exercice argumentant qu’il revient à sa maison de disques de le faire. « C’est la maison de disques qui faire le point au moment venu », tranche-t-il. Se rendant compte que l’espoir de décrocher ce disque d’or se rapproche de l’illusion, DJ Arafat change de discours et charge ses détracteurs. « On ne court pas après un disque d’or. D’ailleurs, je ne suis pas le seul artiste qui a envie d’avoir un disque d’or », a-t-il riposté depuis la France où il a entamé début mars une tournée européenne. 

 

Philip KLA
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2