Secteur de l'automobile d'Abidjan : Le Gipame dénonce une concurrence déloyale et salue la mesure de limitation de l'âge des véhicules d'occasion importés

« Augmentation de 18 % des ventes de véhicules neufs »
12/12/2019
Secteur de l'automobile d'Abidjan : Le Gipame dénonce une concurrence déloyale et salue la mesure de limitation de l'âge des véhicules d'occasion importés
Beydun Abdul s'est félicité de la décision de limitation de l'âge des véhicules d'occasion importés en Côte d'Ivoire.

Le Groupement interprofessionnel automobiles, matériels et équipements (Gipame) a dénoncé ce jeudi 12 décembre 2019, à Port Bouët, la concurrence déloyale que leur mène le secteur informel de vente d'automobile.

Beydoun Abdul, président de cette organisation créée 2012 et qui regroupe 22 professionnels, concessionnaires d'automobile, équipementiers et institutions financières s'est plaint de cette situation, à l'ouverture du Salon de l'automobile d'Abidjan, le premier du genre en Afrique de l'ouest. «Le secteur informel vend des véhicules neufs à ciel ouvert, sans service, sans garantie, zéro emploi créé et ne s'acquitte pas des droits et taxes. Malgré cette concurrence déloyale que nous dénonçons, le Gipame tient bon et participe activement à l'émergence de notre pays », a-t-il fait observer.

En indiquant que les membres du Gipame réalisent un chiffre d'affaires annuel de 383 milliards de francs Cfa, emploient 2 850 personnes pour une masse salariale de 22 milliards de F.Cfa ; paient chaque année à l’État de Côte d’Ivoire environ 38 milliards de droits de douanes et 9 milliards de taxes diverses. « Le Gipame est donc un élément essentiel dans l'économie de la Côte d'Ivoire », a-t-il souligné.

Aussi, pour rester dans la vision de l'émergence prônée par le président de la République, le Gipame, a justifié son président, a-t-il décidé d'organiser en partenariat avec Voodoo group le premier salon de l'automobile d'Abidjan pour démontrer qu'il est possible d'envisager la mise en place d'une vraie industrie automobile en Afrique. D'où le thème du salon : « Secteur de l'automobile en Afrique : réalité et perspectives ». « Il s'agit pour le Gipame de créer une plateforme d'échanges et de discussions entre acteurs du secteur. Ce salon nous permet de présenter et de promouvoir le savoir-faire en matière d'automobile et d'innovation dans le secteur », a expliqué M. Beydoun.

Par ailleurs, le patron de Yeshi group a profité de l'occasion pour remercier le gouvernement ivoirien pour avoir pris la décision de limiter l'âge des véhicules d'occasion importés en Côte d'Ivoire. « Notez que l'application de ce décret est effective en juillet 2018. A fin octobre 2019, nous cumulons des ventes de 11.026 véhicules neufs contre 9.347 véhicules neufs dans la même période en 2018. Ce qui constitue une augmentation de nos ventes de d'environ 18 %. Nous notons le nombre de voitures neufs importées à fin octobre 2019 de 13.627 et 8.354 de voitures d'occasion importées. Bien sûr avec les nouvelles mesures d'importation qui ne dépassent pas 5 ans. Donc, la décision est bien respectée. Nous sommes convaincus que le gouvernement maintiendra ces efforts d'accompagnement dans notre lutte contre l'informel », a-t-il insisté.

Ce salon dédié à l'automobile se tiendra jusqu'au lundi 16 décembre 2019, sur le parc d'exposition, route de l'aéroport international d'Abidjan.

Jonas BAIKEH

 

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2