Côte d’Ivoire : Soro recrute, un remaniement en vue, élèves et étudiants dans les rues


Côte d’Ivoire : Soro recrute, un remaniement en vue, élèves et étudiants dans les rues
Guillaume Soro continue de défrayer la chronique

Les actes et les déclarations de Guillaume Soro n’en finissent pas de faire les choux gras de la presse. Ce mercredi 27 février 2019 encore, l’ancien président de l’Assemblée nationale (démissionnaire) est à la une de l’ensemble des tabloïds. Quand la paralysie de l’école ivoirienne s’accentue.

On eût dit que président de l’Assemblée nationale démissionnaire fait des émules. Le quotidien indépendant Soir Info barre à sa Une que « des responsables du Rdr rejoignent Soro dans la dissidence ». L’inter ajoute que « Soro prend un engagement important pour Bédié ». Selon le Quotidien d’Abidjan, « Soro est prêt à déboulonner Ouattara ». Pour Génération Nouvelle, « Soro dérange » tout simplement. Ce qui conduit Le Rassemblement à s’interroger : « qui conseille Soro ? » Le journal estime que le président du Conseil Politique « va dans tous les sens ». Le Mandat souligne que « Adjoumani déshabille totalement Soro ».

Concernant le perchoir de l’Assemblée nationale, LG Info explique « comment se fera la succession de Soro ». Pour sa part, le journal gouvernemental Fraternité Matin informe que le nouveau président de l’Assemblée nationale sera connu le 8 mars ».

Toujours au plan Politique, Le Nouveau Réveil s’inquiète d’une « grosse menace contre le Pdci-Rda ». Soir Info abonde dans ce sens : « Des dangers menacent le projet de Bédié contre Ouattara »

Quand L’Inter livre un scoop : « Plusieurs ministres écourtent leur séjour à l’extérieur ; un remaniement en vue ».

L’autre sujet majeur traité par la presse ce mercredi est lié à la situation de l’école ivoirienne. Notre Voie titre : « L’école dans la tourmente : étudiants et élèves envahissent les rues ». « La paralysie s’accentue », renchérit Le Temps. « La Fesci a tout paralysé, hier », note Le Nouveau Réveil. Si pour Le Patriote, cette situation suscite « colère et indignation des parents », Nouvelle Génération soutient que « élèves et étudiants interpellent l’État. Soir Info pour sa part, dresse le bilan de cette manifestation : « Une vingtaine de bus de la Sotra cassés ; un machiniste tabassé ; des instituteurs battus à sang ; des élèves paralysent une ville ».

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte