Tout est mélangé au Pdci, les dessous du nouveau remaniement, Kandia panique et menace


28/01/2020
Tout est mélangé au Pdci, les dessous du nouveau remaniement, Kandia panique et menace
Les partis politiques en Côte d'Ivoire connaissent des crises en leur sein.

Alors que les bruits qui proviennent du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) n’augurent pas de bonnes nouvelles, le nouveau gouvernement qui verra bientôt le jour attire l’attention des médias sur la nouvelle configuration. Également, la réaction de Kandia Camara, ministre de l’Education Nationale face à la grève des enseignants fait l’objet de décryptage dans la presse ce mardi 28 janvier 2020.

L’atmosphère qui prévaut autour de celui qui a renoncé à faire chemin avec Alassane Ouattara au Rhdp, Henri Konan Bédié, n'est pas bonne. Les tensions sont fortes à en croire les titres de certains journaux ivoiriens. L’Expression utilise une terminologie qui est bien propre au français populaire ivoirien avec à sa une « Pdci-Rda/ après la saignée vers le Rhdp : entourage de Bédié, Tout est mélangé », avec en plus « Voici ceux qui ont pourri l’ambiance dans le royaume de N’zuéba ». Le Mandat est catégorique : « le Pdci va mal : le premier cercle de Bédié se déchire ». Quant à Le Patriote, il pointe : « Bédié-Guikahué : rien ne va plus » et désigne pour responsable de ce schisme « KKB, la pomme de discorde ». Le quotidien Le Matin s’interroge « Rififi dans l’entourage du président du Pdci : qui veut la peau de la ‘’petite reine ‘’de Bédié ? ».

Le gouvernement ivoirien va bientôt changer de visage. Certains confrères considèrent cela comme une crise au Rhdp. A en croire ces derniers, deux personnalités sont dans le viseur du Président Alassane Ouattara. Soir Info nous livre l'ambiance qui prévaut avant ce remaniement : « Situation sociopolitique en Côte d’Ivoire/ ça ne sent pas bon pour deux ministres, Ouattara-Soro : des révélations sur un rôle d’Amon Tanoh ». Dans la même veine, L’inter affiche : « un remaniement ministériel annoncé : les ministres visés ». Le média Le Temps ne passe pas par quatre chemins pour parler de crise . « crise au Rhdp : Ouattara veut virer Mabri et Amon Tanoh ». Pour Le Mandat, le président Ouattara a appelé les ministres à la solidarité, lors du séminaire du gouvernement tenu le lundi 27 janvier 2020. « Ouattara aux ministres : je vous demande d’être solidaires ».

L’école ivoirienne comme à son habitude connait des mouvements de tout genre. Une fois de plus, les enseignants ont décidé de durcir le ton. Pour cause, ils revendiquent des droits à leur ministère de tutelle. « grève des enseignants, aujourd’hui : Kandia panique et menace », titre Le Temps tandis que Notre Voie écrit « grève de la Cosefci : Kandia Camara menace les enseignants ». Pour L’Expression, proche du pouvoir, il laisse lire « Kandia brandit le droit à l’éducation ».

Le seul cas suspect de coronavirus, une étudiante ivoirienne, s’est exprimée sur sa situation qui a été relayée par les médias. L'édition 2020 du Hadj dont le lancement a eu lieu hier lundi et le cas des déguerpis de la zone aéroportuaire ont évoqués dans la presse.

Alain B. Zadi (Stg)

Alain Zadi (stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome