Les causes de la mauvaise haleine


Les causes de la mauvaise haleine

Vous avez l’impression de sentir mauvais de la bouche ou une âme délicate a eu le courage de vous en parler ? Au-delà de la gêne qu’elle procure, la mauvaise haleine peut aussi être le signe de maladies plus sérieuses. Environ 20 % de la population serait concernée.

Une Gingivite ou une parodontite

La gingivite est une inflammation de la gencive due à la présence de bactéries, qui s'infiltrent dans l'os au niveau de la racine de la dent et la détruisent. Si elle n’est pas traitée, elle peut se transformer en parodontite, les gencives sont sévèrement atteintes et les dents peuvent se déchausser. Ces bactéries stagnantes et non éliminées sont à l’origine des mauvaises odeurs buccales. La grossesse, le tabac, la ménopause peuvent provoquer l’apparition d’une gingivite.

Une langue chargée                        

Les mauvaises odeurs peuvent aussi émaner des bactéries situées sur la langue. Le dessus de la langue, mal irrigué par la salive peut effectivement entrainer une putréfaction des bactéries 

Et si c’était un abcès et une carie dentaire ?

Une carie dentaire, un abcès tout comme le cratère laissé par une extraction de dent peuvent être un foyer à bactéries. Il est nécessaire de faire régulièrement un bilan dentaire pour détecter les dents malades ou cariées. 

Vérifiez vos prothèses dentaires

Mal nettoyées ou portées trop longtemps, les prothèses dentaires peuvent dégager à la longue de très mauvaises odeurs. Notamment si vous avez tendance à la garder en bouche durant la nuit. C’est encore une fois la faute des bactéries restées nichées dans les recoins de la prothèse.

Souvent un problème d’acidité gastrique

Lorsque la valve entre l’estomac et l’œsophage est défectueuse, l’acide contenu dans l’estomac (et servant à la digestion), remonte en position couchée, durant la nuit, le long du tube digestif jusqu’à la bouche, dégageant souvent un gaz nauséabond.

Quand les amygdales font des leurs

Parfois, pour trouver l’origine de la mauvaise haleine, il faut aller scruter de plus près les amygdales. Chez les patients jeunes entre 20 et 30 ans, elles comportent des cryptes dans lesquels viennent se nicher des germes nauséabonds. Toutes sortes de débris alimentaires viennent s’agglutiner à cet endroit. Ils fermentent et forment une pâte blanchâtre appelé le caséum. 

Allez voir du côté des sinus

Quelques corps étrangers peuvent venir se nicher au fond des sinus sans que l’on s’en rende véritablement compte. C’est le cas de la pâte dentaire qu’utilise le dentiste lors d’un soin. Il arrive parfois qu’un peu de ce résidu passe par la racine de la dent dans le sinus. Restant coincés plusieurs jours ou semaines, ils provoquent une prolifération bactérienne et dégagent à la longue une odeur malodorante. Un écoulement s’effectue aussi dans la bouche.

Vérifiez vos médicaments

Certains traitements ont la particularité d’assécher la bouche. C’est le cas des antihistaminiques, les antidépresseurs, les antipsychotiques et ayant une action sur le système nerveux parasympathique qui commande les glandes salivaires. La salive riche en substances antibactériennes n’irrigue plus suffisamment la bouche et les bactéries s’installent en grand nombre, accompagnées de leur odeur fétide.

 

Et si votre foie était encombré ?

Un foie capricieux, des repas trop lourds, une période de fatigue peuvent provoquer une halitose généralement générée par l’absorption d’aliments contenant de l’azote. C’est le cas des protéines. Généralement, cet azote est éliminé par le foie et les reins. Si le foie est défectueux, cette opération ne pourra pas se faire. L’azote remonte alors de l’estomac pour s’échapper par la voie buccale.

Parfais le cycle pré-enstrues

Juste avant les règles, une modification hormonale se produit chez la femme, entrainant notamment une production de plaque dentaire plus importante qui favorise la prolifération des bactéries. Ce changement hormonal influence aussi la flore intestinale et charge le souffle en soufre. 

Attention aux régimes protéinés

Ils sont très efficaces pour retrouver la ligne en un temps record mais ils ont l’inconvénient de favoriser une mauvaise haleine. Principal responsable : le principe lui-même du régime protéiné riche en viandes, poissons, laitages, œufs et quasiment nul en glucides. En l’absence de glucides, le corps va brûler des graisses et libérer dans le sang des déchets appelés corps cétoniques. Très volatiles, ils vont également se dégager dans les voies respiratoires et donner une mauvaise odeur à votre haleine.

 

Source: doctissom.fr 

 

 

 

Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte