Covid-19 : Des médicaments antipaludiques testés pour prévenir le coronavirus


22/05/2020
Covid-19 : Des médicaments antipaludiques testés pour prévenir le coronavirus
Avec des résultats attendus d'ici la fin de l'année, ces essais testeront si les médicaments peuvent empêcher les travailleurs de la santé exposés au virus de le contracter.

Des tests visant à déterminer si deux médicaments antipaludiques pourraient protéger du Covid-19 ont commencé, au Royaume-Uni avant d'être administrés en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud.

De la chloroquine, de l'hydroxychloroquine ou un placebo seront administrés à plus de 40 000 professionnels de santé d'Europe, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique du Sud.

Tous les participants sont du personnel en contact avec les patients de Covid-19. Le président américain Donald Trump a été critiqué cette semaine après avoir déclaré qu'il prenait de l'hydroxychloroquine, malgré les avertissements selon lesquels cela pourrait être dangereux.

Les premiers participants britanniques à l'essai mondial seront inscrits jeudi aux hôpitaux universitaires de Brighton et Sussex et au John Radcliffe Hospital d'Oxford. Ils recevront de l'hydroxychloroquine ou un placebo pendant trois mois. Sur les sites en Asie, les participants recevront de la chloroquine ou un placebo.

Avec des résultats attendus d'ici la fin de l'année, ces essais testeront si les médicaments peuvent empêcher les travailleurs de la santé exposés au virus de le contracter. L'hydroxychloroquine régule la réponse immunitaire de l'organisme et est également utilisée dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et du lupus - une maladie inflammatoire causée par un système immunitaire hyperactif.

Au Royaume-Uni et aux États-Unis, les associations caritatives Lupus ont fait part de leurs inquiétudes quant à la possibilité que la demande du médicament associé au coronavirus menace l'approvisionnement des patients qui en dépendent déjà.

La Food and Drug Administration des États-Unis a mis en garde contre l'utilisation du médicament en dehors des hôpitaux, où l'agence a accordé une autorisation temporaire pour son utilisation dans certains cas, ou des essais cliniques.

 

Source : BBC

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome