Entrée en 6ème 2012: 90 points fixés, les raisons


07/09/2012
Les admis au Cepe sont situés sur leur sort
Seuls les admis au Certificat d’études primaires élémentaires (Cepe) qui ont au moins 90 points passent en 6ème contre 100 points, l’an dernier.

Ainsi en a décidé le conseil des ministres tenu au palais présidentiel, le jeudi 6 septembre 2012. Le porte-parole du Gouvernement, Bruno Koné, a indiqué qu’en raison de la réalisation des infrastructures d’accueil en cours, il sera encore envisagé une baisse, l’année prochaine, pour tendre vers les 85 points.

Pourtant, lors du conseil des ministres du 19 octobre 2011, ledit porte-parole avait déclaré : « Le Président de la République a réaffirmé sa volonté de respecter ses promesses de campagne concernant notamment la gratuité de l’école jusqu’à l’âge de 15 ans, (c'est-à-dire la classe de 3è), et a demandé que toutes les mesures soient prises pour permettre l’abaissement de la barre d’admission en 6ème à 85 points dès l’année scolaire 2012/2013, ce qui permettra à tous les élèves admis au Cepe de passer automatiquement en classe de 6ème ». Malheureusement pour les élèves, cette demande du Président Ouattara n’a pu être respectée. La ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, avait déjà préparé les esprits à cela.

En effet, répondant à une question sur l’admission automatique en 6ème des élèves ayant réussi au Cepe (200 258 avec 55, 18%) cette année, pendant le point qu’elle faisait à Grand Bassam relativement au déroulement d’un examen, elle avait déclaré que cette année, il y a, à 100 points, près de 10 mille admis de plus que l’an dernier (179 571 admis avec 58,82%). Notons que la barre d’admission était de 110 points en 2010 pour 2008 325 (68,94%) élèves qui ont réussi au Cepe.

Dominique FADEGNON

1 | 2

 

Videodrome