Dr Tanoh Méa (Dir. Pnlp) formel : « Les soins du paludisme simple dans les hôpitaux publics, sont gratuits »


15/04/2019
Dr Tanoh Méa (Dir. Pnlp) formel : « Les soins du paludisme simple dans les hôpitaux publics, sont gratuits »
Dr Tanoh Méa Antoine a tenu réaffirmer les engagements de l’Etat de Côte d’Ivoire pour lutter contre ce fléau.

Alors que le paludisme fait rage dans toutes les contrées de la Côte d’Ivoire et que la gratuité annoncée en grande pompes par le gouvernement ivoirien en 2017 peine à être effective dans les hôpitaux publics du pays, le directeur coordonnateur du Programme de lutte contre le paludisme (Pnlp) Dr Tanoh Méa Antoine a tenu à réaffirmer les engagements de l’Etat de Côte d’Ivoire pour lutter contre ce fléau.

Il l’a clairement exprimé au cours d’une rencontre d’échanges avec la presse le lundi 15 avril 2019, au siège de ladite institution à Abidjan-Riviera. « Je veux vous rassurer de la gratuité et de la prise en charge du paludisme simple. Le médicament du paludisme simple est gratuit. Un arrêté ministériel a été pris à cet effet. Si quelqu’un a la preuve que le médicament est vendu, qu’il vienne saisir le ministère (ministère de la Santé et de l’Hygiène publique Ndlr). Le ministère va agir automatiquement. C’est le droit du citoyen.», a martelé Dr Tanoh Méa Antoine, avant de s’appesantir sur les progrès enregistrés par la Côte d’Ivoire en termes de lutte contre le paludisme. Des progrès qui, selon Dr Tanoh, sont insuffisants, mais demeurent salutaires eu égard aux années antérieures.

« En 2015, la Côte d’Ivoire était sixième sur la liste des 15 pays pourvoyeurs de 80% des cas de paludisme dans le monde. En 2016, elle est au 12ème rang et en 2017, elle n’est plus sur la liste des 16 pays pourvoyeurs de 80% des cas de paludisme dans le monde. En termes d’évolution des décès liés au paludisme, en 2015, la Côte d’Ivoire était classée 9ème sur la liste des 15 pays pourvoyeurs des cas de décès liés au paludisme dans le monde. En 2017, elle occupe le 15ème rang. La Côte d’Ivoire est parmi les 09 pays au monde ayant un fort pourcentage de distribution de Milda (Moustiquaires imprégnées d’insecticide de longue durée d’action). 3ème pays en Afrique à fort pourcentage d’accessibilité des populations au Milda.», a révélé le premier responsable du Pnlp.

Selon Dr Tanoh Méa Antoine, ces progrès sont dus aux stratégies développées par l’Etat de Côte d’Ivoire. Il s’agit, entre autres, de la prévention par traitement préventif intermittent à la sulfadoxine-Pyrimethamine, une stratégie qui consiste à mobiliser les femmes enceintes sur ce fléau, de la prévention par les actions de communication, et du diagnostic et de traitement des cas. « Le taux de traitement des cas confirmés de paludisme simple est passé de 63% en 2015 à 95% en 2017. Pour faciliter l’acheminement des médicaments des districts vers les aires sanitaires, 57 fourgonnettes ont été mises à la disposition des districts sanitaires en 2018 », a précisé Dr Tanoh Méa Antoine.

Maxime KOUADIO

Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte