42ème session du groupe de travail sur l’Examen périodique universel : La ministre Aimée Zebeyoux s’envole pour Génève


18/09/2019
42ème session du groupe de travail sur l’Examen périodique universel : La ministre Aimée Zebeyoux s’envole pour Génève
Aimée Zebeyoux aura pour mission, de fournir au Conseil des droits de l’Homme, la réponse de la Côte d’Ivoire relative aux vingt (20) recommandations ayant fait l’objet de report lors de la présentation du rapport national.

La secrétaire d’Etat chargée des droits de l’Homme, Aimée Zebeyoux est à Genève, la capitale Suisse depuis le lundi 16 septembre 2019 pour prendre part à la 42ème session du groupe de travail sur l’Examen périodique universel (Epu).

A la tête d’une délégation de cinq (05) personnes, Aimée Zebeyoux présentera les résultats des travaux des ateliers de restitution et de consultation avec le Conseil national des droits de l’Homme, les organisations de la société civile, la presse et le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire.

En effet, dans le cadre de l’Epu qui est un processus consistant à passer en revue les réalisations de l’ensemble des Etats membres de l’Organisation des Nations Unies dans le domaine des droits de l’Homme, la Côte d’Ivoire a présenté son rapport du troisième cycle lors de la 33ème session du groupe de travail sur l’Epu le 07 mai dernier.

Au cours de cette présentation, deux cent quarante- huit (248) recommandations ont été faites à la Côte d’Ivoire et la majorité desdites recommandations ont été acceptées par l’Etat de Côte d’Ivoire. Toutefois, quatorze d’entre elles (14) ont été notées et les réponses à vingt (20) autres ont été reportées à la 42ème session du Conseil des droits de l’Homme, prévue du 09 au 27 septembre 2019.

Au cours cette 42ème session, Aimée Zebeyoux aura donc pour mission, de fournir au Conseil des droits de l’Homme, la réponse de la Côte d’Ivoire relative aux vingt (20) recommandations ayant fait l’objet de report lors de la présentation du rapport national.

Faut-il, le rappeler, L’Examen périodique universel (Epu) est un processus qui consiste à passer en revue les réalisations de l’ensemble des Etats membres de l’Organisation des nations unies dans le domaine des droits de l’Homme. L’ultime objectif de ce mécanisme de « contrôle » du Conseil des droits de l’Homme est d’améliorer la situation des droits de l’Homme dans tous les pays et de trouver des solutions aux violations des droits de l’Homme, où qu’elles se produisent.

                                                         

Maxime KOUADIO

1 | 2

 

Videodrome