Yamoussoukro/ Réhabilitation de la voirie : Le président Ouattara a procédé au lancement de la phase 1 du programme

41,5 km de route urbaine d’un coût de 32,7 Milliards FCFA bientôt réalisées
19/09/2019
Yamoussoukro/ Réhabilitation de la voirie : Le président Ouattara a procédé au lancement de la phase 1 du programme

Le président Alassane Ouattara a procédé le mercredi 18 septembre 2019 à la place Jean-Paul 2 à Yamoussoukro au lancement des travaux de la phase 1 du programme prioritaire de réhabilitation de route revêtue de la capitale politique ivoirienne. Cela en présence des autorités politiques, administratives, coutumières, religieuses, des membres du gouvernement, des présidents d’institutions et de nombreuses populations de la région.

A cette occasion, le Ministre Amédé Koffi Kouakou de l’Equipement et de l’Entretien Routier a dressé un sombre tableau de l’état de dégradation de la voirie de la capitale politique dont la réalisation est vieille de 50 ans. Afin de faciliter le désengorgement de la vile d’Abidjan et permettre un nouveau redéploiement de la politique de développement, la ville de Yamoussoukro a été érigée en 1983 capitale politique et administrative de notre pays. Ainsi dans les années 70, elle a été dotée d’infrastructures nécessaires pour l’amélioration du cadre de vie des habitants. A ce titre, elle a bénéficié de voirie bitumée très dense. D’un total de 163 km aujourd’hui, soit près de 50 ans après ce réseau routier bitumé qui, naguère, faisait la fierté de notre capitale avec ses larges voies et ces réverbères qui lui conféraient le nom de ville-lumière sont en mauvais état sur 65%. Avec ce projet qui revêt un intérêt économique majeur pour le District Autonome, ce sont au total 41,5 km de route urbaine à réaliser dont 35 km à réhabiliter et 4,5 km à bitumer. D’un coût total de 32,7 Milliards FCFA les travaux sont entièrement financés par l’Etat de Côte d’Ivoire afin de permettre selon le Ministre de rénover 35% de voirie en mauvais état. Ce projet à terme prendra en compte 167,5 km de voirie. Outre la réalisation des voies principales de la capitale, ce projet permettra le bitumage des voies diverses qui innervent les voies de Kokrenou et du quartier Millionnaire. « La structure de la chaussée prévue pour le bitumage aura une durée de vie de 15 ans si les entretiens sont correctement passés. En ce qui concerne les réhabilitations, ils consisteront au recyclage de la structure de chaussée en place et à la remise en œuvre d’un revêtement de 5 km par méthode disciplinée. Les structures de chaussée réhabilitée auront également une durée de vie de 15 ans si les entretiens nécessaires sont suivis », a précisé le Ministre. De son avis, le réaménagement de ce tronçon de voirie contribuera à nouveau au rayonnement de la ville de Yamoussoukro et aura le mérite de faciliter les conditions de déplacement des populations de la capitale politique. Et le Ministre d’exiger à l’entreprise PFO en charge de l’exécution des travaux et au BNETD qui assure la mission de contrôle de ces travaux à la plus stricte observation des cahiers de charge en se souvenant de l’importance que revêt ce projet aux yeux du gouvernement. Afin que dans 12 mois, les routes de Yamoussoukro soient mises à niveau. Le Ministre s’est réjoui, dans la perspective de retrouver dans 12 mois la capitale politique, la ville du président Houphouët Boigny à nouveau éclatante. Non sans demander aux populations de prendre soin de ces infrastructures.      

Pauquoud Charles Noël

1 | 2