Football : Éléphants de Côte d'Ivoire

Sabri Lamouchi (entraîneur Éléphants)


31/05/2012
Sidy Diallo et Sabri Lamouchi, déjà des complices
Arrivé dans la soirée de mardi 29 mai 2012 sur les bords de la Lagune Ebrié pour entamer son aventure avec les Éléphants de Côte d'Ivoire, Sabri Lamouchi a été présenté dans la foulée aux joueurs dans leur Q.G de l'Hôtel Ivoire à Cocody.

Accompagné du président de la Fédération ivoirienne de football (Fif), Augustin Sidy Diallo, le technicien franco-tunisien a donc pris contact avec ses joueurs. « Je vous présente votre nouveau coach. Son nom, c’est Sabri Lamouchi. Je sais que certains d’entre vous le connaissent. Je vous fais confiance pour que vous continuiez à travailler dans la discipline », a dit d'entrée, le patron du football ivoirien. Pour lui, si son choix s'est porté sur l'ancien joueur de Marseille qui n'a pourtant jamais entraîné, c'est parce qu'il « (a) mis en place un certain nombre de critères pour le choix d’un nouvel entraîneur. Et c’est Sabri Lamouchi qui remplit ces critères-là ».

Si Sidy Diallo dit ne pas ignorer que le choix de Sabri Lamouchi ne fait pas vraiment l'unanimité au sein de la population et de la presse sportive, il s'est pourtant voulu optimiste. « Je sais que beaucoup de choses se disent sur la nomination du nouvel entraîneur. Je vous demande tout simplement d’être solidaires. Dans la vie, il y a toujours un départ. On peut être inquiet au départ et être content à la fin. Je le souhaite pour Sabri ». Comme pour montrer que les joueurs sont prêts à faire bloc autour du nouvel entraîneur, le capitaine de la sélection, Didier Drogba lui a souhaité la traditionnelle akwaba avant de promettre qu'ils sont prêts à mouiller le maillot. «Nous vous souhaitons la bienvenue chez nous. Comme vous l’avez dit, c’est un nouveau challenge pour nous. Nous souhaitons tout simplement aller au bout en 2013. Nous avons déjà mis la barre très haute. Il nous revient à nous tous de maintenir le rythme. Et comme d’habitude, nous allons nous mettre à la disposition de notre pays », lâchera-t-il.

Certainement ému par cette marque de confiance de la Fif, Sabri Lamouchi s'est laissé aller à des commentaires sur son choix. « Je voudrais avant tout remercier le Président de la FIF qui m’a fait confiance. Je suis honoré, car il me donne une occasion en or d’entraîner la meilleure équipe d’Afrique et la 15ème du monde. A vous les joueurs, je vous demande aussi de me faire confiance. Parce que mon rêve, c’est de vibrer avec vous ». a-t-il déclaré pour ses premiers propos, avant d'inviter les joueurs à s'impliquer pour la réussite de cette mission. « Pour que notre aventure soit belle et longue, il faut que tout le monde s’y mette. Il faut un investissement de la part de tous y compris même les joueurs qui n’ont pas été sélectionnés. Nous devons travailler dans la bonne humeur. C’est un challenge collectif », a-t-il fait savoir. Conscient que les Ivoiriens l'attendent au tournant, il s'est dit confiant, même si c'est sa première fois. « Je comprends parfaitement le mécontentement de certains Ivoiriens. Ils ont certainement des raisons de douter de moi. Mais, dans la vie, il y a toujours un départ. Toute chose commence toujours par la première fois. Et j’espère que cette première fois va être la bonne pour moi. Je suis serein. Car pour moi, tout se passe sur le terrain », a-t-il dit. Il a l'occasion, ce samedi 2 juin face à la Tanzanie de dissiper les doutes. Même s'il sera trop tôt de le juger lors de cette première sortie.

Guillaume AHOUTOU

Guillaume Ahoutou

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2