Basket (Coupe du Monde 2019) : Les Eléphants réclament leurs primes et menacent de boycotter la compétition

Danho Paulin (Ministre des Sports) : « Toutes les primes seront payées »
14/08/2019
Basket (Coupe du Monde 2019) : Les Eléphants réclament leurs primes et menacent de boycotter la compétition
Les Eléphants basketteurs menacent de boycotter le mondial 2019

Les Eléphants basketteurs actuellement en pleins préparatifs de la 18ème édition de la Coupe du monde masculine de basket menacent de ne pas se rendre en Chine où la compétition aura lieu, du 31 août au 15 septembre 2019. Une affaire de primes impayées est à la base de leur colère.

Les Eléphants basketteurs embarqueront-ils le dimanche 18 août 2019 pour la Chine, en vue de prendre part à la 18ème édition de la Coupe du monde ? En tout cas, sans leurs primes en poche, ils ne participeront pas à cette compétition. C’est depuis Vicenza, dans le nord de l’Italie où ils sont en préparation que la menace est venue.

En effet, selon le confrère Jeune Afrique, les hommes du sélectionneur italien, Davide Povia, menacent de boycotter le mondial chinois s’ils ne perçoivent pas les primes promises. « Depuis que nous sommes en sélection, nous n’avons touché aucune prime. Les conditions de préparation sont exécrables pour les professionnels que nous sommes, et nous sommes livrés à nous-mêmes. Par exemple, aucune prise en charge médicale n’est prévue », a soufflé un basketteur ivoirien à notre confrère, avant d’ajouter que les primes de sélection de 7 000 euros promises ont été réduites à 3 000 euros.

Joint par notre confrère, le ministre des Sports, Danho Paulin, a fait savoir que « Il n’existe aucun accord écrit qui confirme les 7 000 euros. Il n’y a pas de problème de primes, les joueurs recevaient jusqu’alors des sommes dérisoires de moins de 1 000 euros et nous les avons augmentées à 3 000 »

Le ministre explique le retard dans le paiement des primes par des dépenses supplémentaires effectuées durant la préparation en Europe : « En préparation en Italie, la fédération a programmé, à Malaga en Espagne, des matchs qui n’étaient pas prévus. Nous avons donc dû utiliser l’argent destiné aux primes pour financer ce voyage. L’intendant du Trésor ivoirien qui accompagne l’équipe a dû rentrer en urgence à Abidjan pour chercher des fonds », rapporte le média en ligne, avant de livrer des extraits de propos rassurants du ministre Danho Paulin : « L’intendant du Trésor revient d’Abidjan mercredi ou jeudi. Dès son retour, toutes les primes seront payées »

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome