Présidentielle 2020 / Innocent Gnelbin (Président de Force aux Peuples) : « Nous pouvons être candidat aux élections… »


Présidentielle 2020 / Innocent Gnelbin (Président de Force aux Peuples) : « Nous pouvons être candidat aux élections… »
Innocent Gnelbin a indiqué que les crises militaro-civiles et post-électorales devraient interpeller les consciences de tous. (Ph : DR)

Le président du parti politique, Force aux Peuples, Innocent Gnelbin, n'exclut pas l'idée de se présenter à la prochaine élection présidentielle de 2020. Il a dévoilé cette intention, jeudi 18 juillet 2019, à l'occasion de la conférence de presse animée au siège de son parti, à Adjamé-Williamsville, sur le thème : « politique nationale-élection présidentielle de 2020-politique sociale ».

Innocent Gnelbin, qui estime avoir beaucoup travaillé pour la population ivoirienne, a déclaré : « nous pouvons être candidat aux élections pour défendre les idéaux de la Côte d'Ivoire ». Il a affirmé que près de 10 mois après sa création, Force aux Peuples s'implante progressivement sur l'étendue du territoire national. « La matérialisation du travail amorcé, sera évaluée par un bureau politique en fin d'année 2019, en vue d’affiner notre tactique pour la période électorale. Elle sera suivie, dans le premier trimestre 2020, d’une conférence nationale qui verra la participation de plus de 2 000 délégués », a mentionné Innocent Gnelbin. Puis de souligner que cette rencontre servira de tribune à sa formation politique pour donner officiellement sa position sur sa candidature pour les élections ou sur une alliance électorale avec un groupement politique. Il a affirmé que l'enjeu des élections à venir devrait, au-delà de la bataille pour sa transparence, inclure d’ores et déjà une bataille autour des projets de société. S'agissant du débat en cours sur la Commission électorale indépendante (Cei), il a demandé à tous de privilégier la concertation.

Le président de Force aux Peuples a porté un regard critique « sur l’orientation libérale de la gestion du pouvoir et du chef de l’État, ce d’autant que nos peuples en ont vraiment souffert ». De ce fait, il a encouragé à concrétiser les mesures visant le bien-être des Ivoiriens et à aller bien au-delà. Il a souhaité que ces mesures prennent en compte les secteurs suivants : le coût de l’eau, de l’électricité, les prix du logement et le coût élevé des cautions, du carburant, l’emploi et les denrées de première nécessité.

Innocent Gnelbin a informé que Force aux Peuples a un programme social qui s’inscrit dans une dynamique de mise sur pied de l’État social par des reformes sociales pérennes. « Pour le moment, Force aux Peuples, en tant que parti politique proche des masses, apporte sa contribution à l'enrichissement du débat social autour du bien-être de nos peuples. Car au finish, c’est pour eux que notre engagement politique prend tout son sens », a indiqué le président. Il a cité quelques actions que son parti politique compte proposer, à savoir : la réduction des cotisations sociales payées par les salariés ; des prélèvements et taxes sur le carburant et le coût à la pompe ; la revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) et le Salaire minimum agricole garantie (Smag) en tenant compte du niveau général du coût de la vie en référence à l’évolution de l’inflation de ces 30 dernières années et des capacités générales de l'économie ivoirienne.

Irène BATH

Irene Bath

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte