En meeting à Toumodi, samedi Amadou Gon Coulibaly à l’opposition : « Arrêtez de ressasser les vieilles rancunes du passé, la réconciliation ne se décrète pas, elle se construit »


14/08/2019
En meeting à Toumodi, samedi Amadou Gon Coulibaly à l’opposition : « Arrêtez de ressasser les vieilles rancunes du passé, la réconciliation ne se décrète pas, elle se construit »
Amadou Gon Coulibaly a taclé l'opposition.

A l’initiative de Mme Raymonde Goudou Coffie, en collaboration avec des cadres, la région du Bélier et le district autonome de Yamoussoukro ont célébré la journée d’hommage et de reconnaissance au président de la République, Alassane Ouattara, pour ses nombreuses actions de développement. Cette manifestation, placée sous le haut patronage du vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, et sous le parrainage du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, s’est déroulée, le samedi 10 août 2019, au stade municipal de Toumodi.

Le chef du gouvernement a, à l’occasion, relevé et salué la grande mobilisation qui, selon lui, est la parfaite illustration de l’attachement des populations de la région du Bélier et du district autonome de Yamoussoukro au chef de l’État.

Il a répondu aux opposants qui estiment que la réconciliation nationale est un échec. Amadou Gon Coulibaly a égrené le long chapelet des actions entreprises par le numéro 1 ivoirien pour renforcer la cohésion sociale et la paix entre les populations. Il a parlé du dégel des comptes bancaires, de la prise d’une loi d’amnistie, mais aussi et surtout de la politique d’encouragement au retour des exilés ou encore la libération de ceux qui avaient été arrêtés dans le cadre de la crise post-électorale. « Face à toutes ces actions, on est tenté de demander ce qu’ont fait ou font les nouveaux chantres de la réconciliation nationale dont les postures tendent à réveiller les vieux démons de la division, du tribalisme, de la haine (…). Arrêtez de ressasser les vieilles rancunes du passé qui visent à combattre toute les actions en vue du rassemblement des Ivoiriennes et des Ivoiriens. La réconciliation nationale ne se décrète pas, elle se construit patiemment par une volonté politique manifestée tous les jours, et doit être renforcée au quotidien par un discours à la fois responsable et apaisé, qui rassemble les Ivoiriens plutôt que de les diviser, qui rassurent les Ivoiriens plutôt que des les apeurer », a martelé le principal orateur de cette cérémonie d’hommage.

« A la différence de bien des acteurs politiques, le président Alassane Ouattara a posé quotidiennement des actes pour renforcer la cohésion de la nation. C’est bien le président Alassane Ouattara qui a refusé le transfert de Simone Gbagbo à la Cpi, alors qu’elle faisait l’objet d’un mandat d’arrêt. C’est bien le président Alassane Ouattara qui a mis en place la Cdvr en vue d’enclencher le processus de réconciliation nationale dès la fin de la crise poste électorale… », a indiqué le Premier ministre. « J’en appelle, à nouveau, au renforcement de la paix dans notre pays, et je compte sur vous, populations de la région du Bélier et du district autonome de Yamoussoukro pour vous inscrire résolument dans cette vision de paix et de rassemblement toujours prônée par le président de la République », a insisté Amadou Gon Coulibaly.

Aussi a-t-il fait savoir que ce pacte d’amour et de confiance s’est solidement établi et renforcé depuis la visite d’État de décembre 2013, à Yamoussoukro, rappelant la visite d’hommage au doyen Abdoulaye Diallo, en mai 2019, à Djékanou.
« Le président Alassane Ouattara a toujours bénéficié du soutien des populations de la région du Bélier et du district de Yamoussoukro pour conduire sa mission à la tête de la Côte d’Ivoire », a souligné Amadou Gon Coulibaly, évoquant l’actualité politique nationale.

Parlant de l’élection présidentielle de 2020, le président du directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) a rassuré quant à l’environnement sécuritaire qui entourera ce scrutin. « Je reste convaincu que l’élection présidentielle de 2020 se déroulera dans la paix et la tranquillité, comme celle de 2015. Et je reste également persuadé que cette élection donnera lieu, avec la mobilisation que nous observons et avec tout ce que nous entendons en provenance du pays profond, à une victoire éclatante du Rhdp, dont l’amour pour la paix et la réconciliation nationale demeurent les meilleurs atouts. Je puis dire que cette grande et belle victoire du Rhdp partira de la région du Bélier et du district autonome de Yamoussoukro », a déclaré le chef du gouvernement, sous les acclamations du public. Il a annoncé que Toumodi bénéficiera d’au moins 5 kilomètres de bitume, de la réhabilitation de l’hôpital général, avec la construction d’un centre pour le traitement des traumatismes.

Quant à la ville de Yamoussoukro, elle verra, à l’en croire, sa voirie entièrement réhabilitée d’ici à la fin de 2019. « La Côte d’Ivoire a retrouvé définitivement sa fierté avec le président Alassane Ouattara. Au moment où certaines personnes semblent nier les acquis, les faits parlent en faveur du pragmatisme du président de la République », a-t-il mentionné, assurant que la région du Bélier continuera toujours de bénéficier de l’attention du gouvernement et du président Alassane Ouattara.

 

Camille SIABA

(Correspondant régional)

 

 

Camille SIABA

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

 

Videodrome