Présidentielle 2020/Alliance Bédié-Gbagbo

Lancina Karamoko (président Lider) : « Cette alliance n’ira pas loin, elle va mourir. Je demande à Affi de rejoindre le Rhdp »

Lancina Karamoko : « En 16 ans de règne de Bédié et Gbagbo, ce qu’ils n’ont pas pu faire, Alassane Ouattara a fait plus que cela en 8 ans. »
20/09/2019
Lancina Karamoko (président Lider) : « Cette alliance n’ira pas loin, elle va mourir. Je demande à Affi de rejoindre le Rhdp »
Pour Lancina Karamoko, la place de Pascal Affi N'guessan est au sein du Rhdp

Alors que l’alliance entre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda) et le Front populaire ivoirien (Fpi) proche de Laurent Gbagbo se peaufine de jour en jour, en vue de faire barrière à la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la Paix (Rhdp), Lancina Karamoko, président légal de Liberté et démocratie pour la République (Lider) soutient que cette alliance ne peut prospérer.

En conférence de presse, le jeudi 19 août 2019 à Abidjan-Plateau, cet ex-collaborateur de Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale n’a pas été du tout tendre envers les leaders politiques de l’opposition. Mieux, il soutient que l’alliance entre le Fpi et le Pdci ne fera pas long feu. « Je suis prêt à parier que cette alliance va mourir comme la Coalition nationale pour le changement (Cnc), le Front du refus. Bédié croit qu’en faisant la cour à Gbagbo, cela va lui permettre de se positionner. Bédié veut profiter du Fpi de Gbagbo et le Fpi veut profiter de la scène que lui offre le Pdci pour se faire voir. Une alliance qui est faite pour en découdre avec une personne (Alassane Ouattara Ndlr) n’arrivera pas loin.  En 16 ans de règne de Bédié et Gbagbo, ce qu’ils n’ont pas pu faire, Alassane Ouattara a fait plus que cela en 8 ans.», a martelé Lancina Karamoko.

Poursuivant, il a invité Pascal Affi N’guessan, le président légal du Fpi à rejoindre le Rhdp d’Alassane Ouattara. Car selon lui, la vision du Rhdp et celle de Pascal Affi N’guessan sont similaires. « Je demande à Affi de rejoindre le Rhdp. Affi a été traité de tous les noms, mais, il est resté digne. La femme d’Affi était maintenue en prison sans jugement sous le régime Gbagbo. Il a fallu que le président Ouattara arrive pour lui accorder la liberté provisoire, puis la liberté totale. Si on voit bien, la personne qui lui a fait un grand bien, c’est Alassane Ouattara. Affi milite pour la paix. Il a eu environ 10% de l’électorat en 2015. Sa vision rencontre celle du Rhdp. A défaut d’être au sein du Rhdp, on peut signer une alliance pour l’intérêt de la nation.», a dit le président de Lider. Qui demeure persuadé que pascal Affi N’guessan a consenti assez de sacrifice pour l’intérêt de la nation.

« Affi N’guessan a été président du Fpi pendant que Laurent Gbagbo était président de la République de Côte d’Ivoire. Pendant la crise militaro-politique de 2002, Affi N’guessan a accepté de céder son poste de Premier ministre pour que le président Gbagbo nomme des premiers ministres de consensus. Malgré cela, Affi est resté digne. Aujourd’hui pour une question d’intérêt, quand les responsables du Pdci viennent s’asseoir à la face du monde pour dire qu’ils ne reconnaissent pas Affi, je constate que ce parti et ses dirigeants se substituent aux lois et aux autorités judiciaires de Côte d’Ivoire pour déclarer que Gbagbo est le président du FpiI.», a soutenu Lancina Karamoko, visiblement très en verve.

 

Maxime KOUADIO

1 | 2

 

Videodrome