Après avoir quitté Mamadou Koulibaly : Le Lider pro-Rhdp s’entredéchire, Lancina Karamoko éjecté du poste de président de Lider, voici son remplaçant


02/12/2019
Après avoir quitté Mamadou Koulibaly : Le Lider pro-Rhdp s’entredéchire, Lancina Karamoko éjecté du poste de président de Lider, voici son remplaçant
Le 1er vice-président de Lider, Cissé Mamadou, assurera l’intérim en qualité de président du parti, jusqu’au prochain congrès ordinaire prévu en octobre 2021

Ça ne sent pas bon du côté de Liberté et démocratie pour la République (Lider), formation politique fondée par l’ex-président de l’Assemblée nationale, Mamadou Koulibaly. Après avoir quitté Mamadou Koulibaly pour rejoindre le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), les démons de la division semblent avoir pris possession de cette poignée de militants qui ont décidé de soutenir le président de la République, Alassane Ouattara. En effet, au terme d’un Bureau politique organisé par cette formation politique le dimanche 1er décembre à Abidjan-Plateau, il a été décidé de la révocation de Lancina Karamoko, président actuel de Lider pro-Rhdp. Ci-dessous le communiqué du bureau politique dont nous avons reçu copie :

Le Bureau politique de Lider s’est réuni, le dimanche 1er décembre 2019, de 10h 00 à 12h 00, à l’auditorium de la Bibliothèque nationale sis au Plateau, sous la présidence exceptionnelle de Monsieur N’Guessan Attimou Privat, Secrétaire général du parti.

Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre.

-          La vacance de la présidence du parti ;

-          Opération d’adhésion en collaboration avec la Direction exécutive adjointe en charge des adhésions ;

-          Divers.

Après l’adoption de l’ordre du jour, le Secrétaire général a pris la parole pour aborder le premier point.
Dans son intervention, le Secrétaire général du parti a fait le point des activités depuis la tenue du premier congrès extraordinaire, jusqu’aux dernières nominations des membres des structures du Rhdp, par SEM Alassane Ouattara, président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix.

Conformément à nos statuts et règlement intérieur, il résulte d’un constat de la vacance de la présidence du parti pour incapacité à réaliser les différentes résolutions du congrès extraordinaire, et surtout dans la mise en œuvre du transfert des compétences et du patrimoine de Lider au sein du Rhdp par le président sortant Lancina Karamoko.

Pour exemple : La Commission d’arbitrage et du contrôle financier n’existe toujours pas ; Seulement 3 réunions du Secrétariat Général au lieu d’une réunion par mois ; Arrêt dans l’implantation et la formation des structures de base du parti ; Aucune réunion du Bureau politique comme prévu par nos textes ; Echec sur la stratégie de retour des cadres et militants déçus par la gouvernance de Mamadou Koulibaly ; Absence de rapport financier sur les fonds collectés ; Gestion mafieuse et scabreuse des fonds mis à disposition lors des activités ; Absence des premiers responsables du parti dans les différents organes du Rhdp ; Echec dans le transfert du patrimoine et des ressources humaines du parti au sein du Rhdp.

En définitive, il a été décidé, à l’unanimité, (au regard de l’article 11.3 des statuts et de l’article 25.1 du règlement intérieur) que le 1er vice-président en la personne de Monsieur Cissé Mamadou, assurera l’intérim en qualité de président du parti, jusqu’au prochain congrès ordinaire prévu en octobre 2021. Il devra évacuer les affaires courantes et réussir le transfert des compétences du parti au sein du Rhdp. 

Pour le second point de l’ordre du jour, le Bureau politique a décidé de procéder à l’opération d’adhésion en ligne de nos militants, lors de toutes nos activités.
Aussi, juste après le Bureau politique de ce jour, une opération a eu lieu en présence d’une équipe de la Direction exécutive adjointe en charge des adhésions au Rhdp pour l'ensemble de nos cadres.

En divers, les Secrétaires nationaux en charge des régions devront soumettre leurs matrices d’activités d’ici la fin du mois de décembre 2019.

Le Bureau politique extraordinaire a :

-renouvelé sa fidélité, sa loyauté et son soutien, sans faille, au président intérimaire du parti.

-renouvelé sa fierté d’appartenir au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix.

C’est dans une ambiance, militante et pleine d’espoir, que le président du parti a clos la réunion du premier Bureau politique extraordinaire, tout en souhaitant bon retour en famille à tous les membres du Bureau politique présents.

 

Fait à Abidjan, le 1er décembre 2019

Le Secrétaire général

N’Guessan Attimou Privat

N.B: Le titre et le chapeau sont de la rédaction

1 | 2