Côte d’Ivoire : présidentielle 2020/ Voici un autre vilain coup que le RHDP prépare contre Mabri.


21/05/2020
Côte d’Ivoire : présidentielle 2020/ Voici un autre vilain coup que le RHDP prépare contre Mabri.
Albert Mabri Toikeusse n’est pas à l’abri d’autres revers après l’affront fait au président de la République, président du RHDP.

Viré du gouvernement le 13 mai 2020, chassé de la tête de la Coordination régionale  du Rassemblement des houphouetistes pour de la démocratie et la paix ( RHDP) dans le Tonpki quatre jours plus tard, Albert Mabri Toikeusse est de nouveau dans le viseur  de Direction exécutive  du RHDP. Le parti prépare un autre vilain  coup contre l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.  

Ce ne sera pas le coup fatal.  Mais juste un coup, pour faire sonner le tocsin, en attendant, d’autres « actions coup de poing »,  qui vont  le mettre complètement K.O,  voire, hors d’état de nuire. Albert Mabri Toikeusse devrait être déchargé, de ses fonctions de Vice-président du RHDP dans les prochains jours, avons-nous appris hier mercredi 20 mai 2020, d’une source haut placée  dans le parti présidentiel.

« Il faut que nous soyons logiques avec nous-mêmes. On ne peut pas le chasser du gouvernement. Le démettre  de la tête de la Coordination régionale  du RHDP du Tonpki et le garder comme n° 2 du Parti. C’est antilogique. Nous allons lui demander de démissionner. S’il ne le fait pas,  nous prendrons nos responsabilités. Il ne peut pas être à la tête de son parti  l’UDPCI, s’organiser contre le candidat du RHDP et garder son poste de n° 2 du parti. C’est une aberration…

Nous sommes à 5 mois de la présidentielle. Nous avons besoin de nous organiser avec des hommes et des femmes qui épousent  la vision politique et partagent  les choix du chef de l’État, Alassane Ouattara  » nous a confié notre interlocuteur, membre du Directoire du Rhdp. 

Dans un communiqué rendu public par la Direction exécutive du RHDP en date du 17 mai 2020, Albert Mabri Toikeusse a été viré de la Coordination régionale du RHDP et remplacé par un triumvirat présidé par son ennemi juré, Siki Blon Blaise, alias « 19 ème montage » de  Man. 

«  Dans le cadre de l’animation de la Coordination  régionale du Tonpki et afin de mieux préparer  les élections présidentielles d’octobre 2020, la direction exécutive  a mis en place une coordination  régionale provisoire au niveau de la région du Tonpki. Cette coordination régionale est dirigée par les personnalités suivantes : Siki Blon Blaise ; Sidiki Konaté   et Albert Fliné »,  indique la note signée d’Adama Bictogo, Directeur exécutif du RHDP. 

Albert Mabri Toikeusse ainsi relevé de ses fonctions,  avait été investi  en septembre 2019, en tant  que coordonnateur régional du Tonpki.  A.T.M  n’a pas passé plus d’un an à la tête de cette Coordination.  Pour s’être opposé au choix d’Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, comme candidat  du RHDP à la présidentielle de 2020,  Albert Mabri Toikeusse  s’est refusé à tirer les conséquences, lui-même,  de sa décision.

Voulant demeurer  au sein du  RHDP et tirer une traction vers son parti, l’Union pour la démocratie la paix en Côte d’Ivoire ( UDPCI),  il  a été viré du gouvernement, le 13 mai 20120. Le député de Zouan-Hounien, par ailleurs président du Conseil régional du Tonpki, n’est pas à l’abri d’autres revers après  l’affront fait au président de la République, président du RHDP, Alassane Ouattara.

                 
             Armand B. DEPEYLA

Armand B. Depeyla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome