Etats-Unis : Kanye West se lance dans la course à la Maison-Blanche


05/07/2020
Etats-Unis : Kanye West se lance dans la course à la Maison-Blanche
Le mari de la star de la téléréalité Kim Kardashian a en effet fait la Une des journaux ces dernières années

Le rappeur et producteur Kanye West, qui prône dans l'une de ses chansons de «viser les étoiles», a annoncé samedi sa candidature à l'élection présidentielle américaine de novembre prochain.

«Nous devons maintenant accomplir la promesse de l'Amérique en ayant confiance en Dieu, en unifiant nos visions et en construisant notre avenir. Je suis candidat à la présidence des États-Unis! #2020VISION», a tweeté Kanye West.

L'entrepreneur milliardaire de 43 ans n'a pas fourni plus de détails.

Quelques minutes après l'annonce, le milliardaire et PDG de Tesla, Elon Musk, s'est empressé de lui montrer son appui. 

Le mari de la vedette de la téléréalité Kim Kardashian a fait la une des journaux ces dernières années pour ses problèmes psychiatriques, ses propos controversés sur l'esclavage et pour son soutien au président républicain Donald Trump, pourtant très impopulaire dans le milieu du rap.

Kanye West a d'ailleurs rencontré le président républicain en tête-à-tête dans le Bureau ovale en 2018. Avant de confier, l'année suivante, lors d'une interview, que son soutien à Trump était en fait un stratagème pour se payer la tête des démocrates et paver le chemin de sa propre course vers la Maison-Blanche.

«Arrivera le moment où je serai président des États-Unis», avait-il prophétisé lors de cet entretien avec Zane Lowe du programme Beats 1 Show d'Apple Music.

Fin juin, Kanye West a sorti un nouveau morceau à fortes connotations bibliques, Wash Us In The Blood, accompagné d'un clip reprenant des images des récentes manifestations antiracisme qui ont secoué les États-Unis.

Arrivera le moment où je serai président des Etats-Unis". En 2019, Kanye West surprenait son monde en révélant au cours d'une interview sur Apple Music sa volonté de conquérir la Maison Blanche. Des paroles aux actes, il n'y a qu'un pas que le rappeur a franchi samedi, annonçant sa candidature à l'élection présidentielle de novembre prochain.

"Nous devons maintenant accomplir la promesse de l'Amérique en ayant confiance en Dieu, en unifiant nos visions et en construisant notre avenir. Je suis candidat à la présidence des Etats-Unis ! #2020VISION" a tweeté Kanye West. L'entrepreneur milliardaire de 43 ans n'a pas, pour l'instant, fourni plus de détails. Mais nul doute qu'il sera amené à s'expliquer sur cette décision et ses conséquences sur ses rapports avec Donald Trump.

Le mari de la star de la téléréalité Kim Kardashian a en effet fait la Une des journaux ces dernières années pour son soutien au président républicain, pourtant très impopulaire dans le milieu du rap. Kanye West a d'ailleurs rencontré Donald Trump en tête à tête dans le Bureau Ovale en 2018. La même année, il avait tweeté son amour pour son "frère" Donald Trump, posant même avec une casquette "Make America Great Again", slogan de campagne de l'ancien promoteur immobilier, et revendiquant sa liberté d'expression et d'opinion.

Il faudra attendre l'année suivante et son interview sur Apple Music pour apprendre que son soutien à Trump était en fait un stratagème pour se payer la tête des Démocrates et paver le chemin de sa propre course vers la Maison Blanche. "Pour le plus grand artiste humain vivant, porter une casquette rouge était une blague de Dieu à l'adresse de tous les gens de gauche. Comme pour leur faire dire "Non ! Pas Kanye !", avait alors expliqué le rappeur.

 

Armand B. Depeyla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome