Mali : Acculé par les manifestants, Karim Kéita, le fils d’Ibrahim Boubakar Kéita rend le tablier de président de la Commission parlementaire de la Défense


14/07/2020
Mali : Acculé par les manifestants, Karim Kéita, le fils d’Ibrahim Boubakar Kéita rend le tablier de président de la Commission parlementaire de la Défense
Karim Keïta, élu député en 2013, réélu en 2020, dénonce un "délit de patronyme" pour signifier qu'à travers lui, c'est son père qui est visé.

La contestation du pouvoir d’Ibrahim Boubakar Kéita, prend de l’ampleur. Face à cette situation, Karim Keita cède aux revendications du mouvement du 5 juin, ceci dans le but de préserver la paix dans son pays. Il a démissionné de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, ce lundi 13 juillet 2020. Il affirme avoir pris cette décision « en toute responsabilité ».

Karim Keita a rendu un hommage mérité à la Grande Muette : « Ces dernières années, j’ai eu l’occasion de rencontrer à travers tout le pays, celles et ceux qui paient un lourd tribut pour la défense de notre liberté. C’est le lieu de rendre hommage à l’ensemble de nos forces de défense et de sécurité ».

Karim Keïta, élu député en 2013, réélu en 2020, dénonce en effet, un "délit de patronyme" pour signifier qu'à travers lui, c'est son père qui est visé.

Il indique mettre "le Mali au-dessus de tout", mais ne veut "plus être un argument pour des personnes en mal de programme" et démissionne donc de la présidence de la commission de la Défense. Il reste parlementaire.

 

M.K

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome