Réchauffement climatique : Emmanuel Macron appelle à l’action « immédiate »

Afrique & Monde
Publié le Source : Linfodrome
rechauffement-climatique-emmanuel-macron-appelle-a-l-action-immediate Emmanuel Macron président Français appelle à une action « immédiate » pour lutter contre le réchauffement climatique et mettre en œuvre l’Accord de Paris.

Emmanuel Macron a appelé samedi à l’action « immédiate » pour lutter contre le réchauffement climatique et mettre en œuvre l’Accord de Paris.

« Je veux saluer la mobilisation européenne et la formidable coopération, durant ces années, avec la Chine », a affirmé Emmanuel Macron, rappelant l’engagement pris par les 27 pays membres de l’Union européenne « de réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 et de tous nous engager sur cet objectif pour 2050 ».

« La Banque européenne d’investissement va être transformée en banque européenne pour le climat », a indiqué Emmanuel Macron, précisant que l’ensemble des acteurs de Finance Climat, coalition pour la neutralité carbone 2050, s’étaient réunis le jour même pour améliorer la transparence financière des entreprises en matière de climat et pour décarboner l’économie et d’ores et déjà les premiers résultats sont là ».

« Nous devons tous être dans la trajectoire pour la neutralité carbone en 2050. Nous avons bâti ces points de passages avec des inflexions très claires et nous devons avancer dans ce sens (…) C’est un devoir pour notre jeunesse, c’est un devoir pour nous-même », a-t-il indiqué.

« Comme cela a été rappelé par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, nous devons placer la lutte contre les inégalités au cœur de notre logiciel d’action dans chacun de nos pays. Notre transition écologique doit être une transition sociale. Nous sommes en train de le faire en France, nous devons aussi le faire à l’échelle internationale. », a expliqué le président français.

Durant le sommet, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé « les responsables du monde à déclarer l’état d’urgence climatique dans leur pays jusqu’à ce que la neutralité carbone soit atteinte ». Antonio Guterres a également appelé les dirigeants à « réduire les émissions mondiales de 45 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 2010 ».