Guerre en Ukraine

Volodymyr Zelensky a dénoncé  les "promesses" non tenues des Occidentaux

Publié le
volodymyr-zelensky-a-denonce-les-promesses-non-tenues-des-occidentaux Le président Volodymyr Zelensky a dénoncé  l'attitude des Occidentaux .
Afrique & Monde

 Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dénoncé  les "promesses" non tenues des Occidentaux pour protéger l'Ukraine.


Les "promesses" non tenues

Le président Volodymyr Zelensky a dénoncé  les "promesses" non tenues des Occidentaux pour protéger son pays, rapporte France 24.

Par ailleurs, des milliers d'Ukrainiens tentaient mardi de quitter leurs villes bombardées ou encerclées, au moment où l'armée russe continue, selon Kiev, à se déployer dans les principales zones de combat. 

La Russie continue de déployer des soldats et équipements sur les fronts

Selon l'état-major ukrainien, la Russie continue de déployer des soldats et équipements sur les fronts de Kiev, de Marioupol, dans le sud, et de Kharkiv, dans le nord-est, les principales zones de combat en Ukraine.

La Russie a envoyé en Ukraine la quasi-totalité des troupes massées ces derniers mois à la frontière entre les deux pays, soit plus de 150 000 soldats, a estimé le Pentagone, qui a pour sa part dépêché 500 militaires supplémentaires en Europe pour renforcer la sécurité de l'Otan.

L'Agence internationale de l'énergie atomique a déclaré avoir reçu des informations selon lesquelles des obus d'artillerie avaient endommagé un centre de recherche nucléaire ukrainien à Kharkiv, sans "conséquences radiologiques".

La barre des deux millions de réfugiés provoqués par la guerre en Ukraine a été atteint, a annoncé le Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés.

Au Conseil de sécurité de l'ONU Les États-Unis et leurs alliés ont appelé lundi la Russie à permettre un passage aux civils pris au piège dans les villes assiégées de l'Ukraine et l'acheminement de l'aide dans les zones de combat.

L'instauration des cessez-le-feu

La Russie a annoncé, lundi soir, l'instauration de ces cessez-le-feu "à partir de 10 h, heure de Moscou (7 h GMT) le 8 mars" pour l'évacuation des civils en provenance de Kiev, ainsi que des villes de Soumy, Kharkiv, Tcherniguiv et Marioupol.

Des civils ont commencé à être évacués mardi matin

Toujours selon notre source, des civils ont commencé à être évacués mardi matin de la ville de Soumy, près de la frontière russo-ukrainienne, dans une nouvelle tentative d'instauration de couloirs humanitaires pour évacuer les habitants pris au piège des bombardements russes sur les villes ukrainiennes.