Guerre en Ukraine : Au moins 636 civils tués dont 46 enfants (ONU)

Publié le
guerre-en-ukraine-au-moins-636-civils-tues-dont-46-enfants-onu Un homme dans une école endommagée par des bombardements à Oleksandrivka
Afrique & Monde

Au moins 636 civils ont été tués depuis le début de l’offensive russe en Ukraine, a annoncé mardi le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH).

Entre le 24 février et le 13 mars 2022, le Haut-commissariat des nations unies aux droits de l’homme (HCDH) a enregistré 1.761 victimes civiles dont 636 morts et 1.125 blessés. Parmi les personnes tuées, 46 étaient des enfants.

Morts par Armes explosives

« Ces chiffres sont probablement beaucoup plus élevés, car les rapports sont encore en cours de corroboration dans un contexte d’affrontements de plus en plus intenses », a relevé le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Selon l’ONU, la plupart des décès de civils ont été « causés par l’utilisation d’armes explosives ayant une large zone d’impact, notamment les tirs d’artillerie lourde et de systèmes de roquettes à lanceurs multiples, ainsi que les frappes de missiles et les frappes aériennes ».

Ces chiffres vont probablement augmenter dans les heures à venir

Le rapport de situation de l’ONU note que dans les zones non contrôlées par le gouvernement à Donetsk, « au moins 20 civils auraient été tués et près de 30 autres blessés lorsqu’un missile balistique Tochka-U aurait touché le centre-ville ». « Ces chiffres vont probablement augmenter dans les heures à venir ».

Près de 380 établissements scolaires endommagés ou complètement détruits

D’une manière générale, les « combats intenses » continuent d’entraîner une hausse des besoins humanitaires. Ces violences continuent également « d’endommager considérablement les infrastructures civiles essentielles - notamment les maisons, les écoles, les hôpitaux et les conduites d’eau et de gaz - dans l’est de l’Ukraine ».

L’éducation fait partie des secteurs qui ont été affectés par les combats depuis le 24 février dernier.

« Selon le ministère de l’éducation et des sciences, au 13 mars, plus de 320 établissements scolaires ont été endommagés et 59 complètement détruits, bien que ce chiffre doive encore être vérifié », a souligné l’OCHA ajoutant que plus 5,7 millions d’enfants et d’adolescents âgés de 3 à 17 ans sont impactés.

Environ 150.000 personnes évacuées par des couloirs humanitaires en Ukraine

« Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) estime qu’un cessez-le-feu immédiat est nécessaire pour éviter le pire des scénarios », a indiqué l’OCHA.

Dans le même temps, le nombre de civils se déplaçant dans les couloirs d’évacuation a augmenté depuis le dimanche 13 mars, après des mouvements limités ces derniers jours. Au total, neuf des 14 couloirs d’évacuation prévus le 13 mars ont été empruntés comme prévu.

Avec OnuInfo