USA : Fusillade dans le métro à New York, le suspect interpellé voici son identité

Publié le Modifié le
usa-fusillade-dans-le-metro-a-new-york-le-suspect-interpelle-voici-son-identite Le suspect de la fusillade dans le métro à New York aux Usa.
Afrique & Monde

Le bilan final au moins 23 personnes ont été blessées par la fusillade dans le métro new-yorkais, à Brooklyn. Un suspect a été interpellé ce mercredi et sera poursuivi pour «attaque terroriste».

L’identité du suspect

La police de New York avait partagé sur ses réseaux sociaux des photos du suspect, identifié comme étant Frank James, un homme de 62 ans.

Il y a eu des publications qui pourraient être liées à la personne qui nous intéresse, où il mentionne les sans-abris, où il mentionne New York, où il mentionne le maire Adams»

Selon les informations de médias américains, l'individu suspect avait publié plusieurs vidéos sur YouTube dans lesquelles il livrait de longues tirades politiques, critiquant notamment le maire de New York Eric Adams.

«Il y a eu des publications qui pourraient être liées à la personne qui nous intéresse, où il mentionne les sans-abris, où il mentionne New York, où il mentionne le maire Adams», avait confirmé en ce sens la cheffe du NYPD.

Fusillade dans le métro, en pleine heure de pointe

L'auteur de la fusillade a semé la terreur dans le métro, en pleine heure de pointe. L'individu a attendu que la rame soit entre deux stations pour enfiler un masque à gaz et  déclencher deux grenades fumigènes. Il a ensuite ouvert le feu, tirant à 33 reprises.

 L’individu a laissé dans sa fuite, son arme à feu et un sac contenant une petite hache, deux bombes fumigènes et des feux d'artifice.

Des photos et vidéos amateur montrent des flaques de sang et des personnes gisant sur le plancher d'une rame de métro, ainsi que sur le quai de la station «36th Street», dans le quartier de Brooklyn, dans une atmosphère enfumée.

Selon les informations d'Elisabeth Guédel, correspondante de CNEWS à New York, l'individu a laissé dans sa fuite, son arme à feu et un sac contenant une petite hache, deux bombes fumigènes et des feux d'artifice.

Cette attaque a eu lieu alors que la ville de New York est confrontée à une hausse de la criminalité depuis la pandémie de Covid-19. Elu sur des promesses de sécurité, le nouveau maire démocrate de New York, Eric Adams, avait lancé fin janvier un plan de lutte contre la prolifération des armes à feu. Mais d'autres drames impliquant des armes à feu ont fait la une des médias depuis.

Du 1er janvier à début avril 2022, le nombre de fusillades et coups de feu à New York a augmenté par rapport à la même période de 2021, passant de 260 à 296, selon des chiffres du NYPD dévoilés la semaine dernière.