Guerre en Ukraine : Plus de 260 soldats ukrainiens évacués de l’usine Azovstal de Marioupol

Publié le Modifié le
guerre-en-ukraine-plus-de-260-soldats-ukrainiens-evacues-de-l-usine-azovstal-de-marioupol Plus de 260 combattants ukrainiens, retranchés depuis des semaines dans l’usine métallurgique Azovstal. ont été évacués
Afrique & Monde

Alors que la Russie accentue son contrôle sur la ville de Marioupol, les autorités ukrainiennes annoncé le lundi 16 mai 2022, l’évacuation de plus de 260 combattants ukrainiens, retranchés depuis des semaines dans l’usine métallurgique Azovstal.

"L'évacuation des combattants ukrainiens piégés dans l'usine Azovstal, dans la ville portuaire de Marioupol assiégée par les troupes russes, a commencé lundi, laissant entrevoir la prise de contrôle de la ville par l'armée russe", rapporte France 24.

264 combattants dont 53 blessés

La ministre ukrainienne adjointe de la Défense a déclaré que 53 combattants ont été transportés à l'hôpital, tandis que 211 autres ont été emmenés vers un autre lieu. Tous ces évacués sont concernés par une procédure d'échange, a ajouté Anna Malyar dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, sans donner davantage de précisions.

« L’Ukraine a besoin de héros ukrainiens vivants »

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a publié ce soir sa vidéo quotidienne, quelques instants après l’annonce de l’évacuation des premiers soldats de l’usine Azovstal.

« L’opération de sauvetage des défenseurs de Marioupol a été lancée par nos officiers militaires et de renseignement », déclare-t-il avant d’ajouter "grâce aux actions de l’armée ukrainienne les Forces armées ukrainiennes, les services de renseignement, l’équipe de négociation, le Comité international de la Croix-Rouge et les Nations Unies, nous espérons que nous pourrons sauver la vie de nos gars. Parmi eux se trouvent des blessés graves, ils reçoivent une aide médicale".

« Je tiens à souligner que : l’Ukraine a besoin de héros ukrainiens vivants. C’est notre principe. Je pense que tout le monde comprendra ces mots », ajoute-t-il.

Ces messages sont diffusés quelques heures après l’annonce par la Russie d’une trêve à Azovstal afin d’évacuer les blessés ukrainiens. Le ministère russe de la défense a d’ailleurs, de son côté, déclaré que l’évacuation des forces ukrainiennes blessées de l’aciérie avait commencé. Le média russe RT a montré une vidéo d’une dizaine de bus quittant l’usine.

L’agence Reuters rapporte, elle, que des soldats ukrainiens de l’usine sont déjà arrivés dans la ville de Novoazovsk sous contrôle russe.

Selon les autorités ukrainiennes, quelque 1 000 soldats dont 600 blessés étaient encore reclus dans l’usine après l’évacuation de femmes, enfants et personnes âgées fin avril, grâce à une opération coordonnée par les Nations unies et le Comité international de la Croix-Rouge.