Russie : Des dizaines de diplomates européens dont 34 français, expulsés, les raisons

Publié le Modifié le
russie-des-dizaines-de-diplomates-europeens-dont-34-francais-expulses-les-raisons
Afrique & Monde

En réponse à l’expulsion de 41 russes de la France, soupçonnés d’être des agents secrets, le président russe Vladimir Poutine annonce qu’une trentaine de diplomates seront bientôt expulsé de la Russie.

34 diplomates français, en poste  à Moscou sont déclarés persona non grata en Russie, annonce la diplomatie russe. Les autorités  précisent que ces derniers avaient été convoqués le mercredi 18 février dernier aux ministères russe des Affaires étrangères pour affaires les concernant. Au dernières nouvelles, ces citoyens français devraient être bientôt expulsés de la Russie en représailles à la quarantaine de diplomate russes soupçonnés d’être des agents secrets et expulsés par l’administration Emmanuel Macron. Les personnes concernées par cette mesure apprend-on ont deux semaines pour quitter le territoire russe.

La France a annoncé en avril dernier  l'expulsion de 41 diplomates russes qui se livraient, selon elle, à des activités d'espionnage sous le couvert de leur ambassade, précisant que la sanction s'inscrivait dans « une démarche européenne ». La Russie a « protesté fermement » mercredi contre « la décision provocatrice et infondée des autorités françaises » d'expulser les diplomates russes, a précisé le communiqué de la diplomatie russe en soulignant que cette mesure « porte un grave préjudice aux relations russo-françaises, ainsi qu'à une coopération bilatérale constructive ».

Expulsions de diplomates russes dans toute l'Europe

Outre la France, de nombreux autres pays européens, comme l' Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Slovénie, l'Autriche, la Pologne, la Grèce ou la Croatie, ont massivement expulsé des diplomates russes depuis le début de l'offensive russe en Ukraine. Dans la plupart des cas, ces expulsions ont été accompagnées d'accusations d'espionnage. Moscou a promis de répondre à chacune de ces mesures et des dizaines de diplomates occidentaux ont déjà été expulsés de Russie. Selon les médias russes, les ambassadeurs d'Espagne, d'Italie et de Suède ont également été convoqués mercredi au ministère russe des Affaires étrangères.

La diplomatie russe a annoncé, mercredi,expulser 24 diplomates italiens et 27 espagnols, en représailles à celles de Russes dans la foulée de l'offensive russe contre l'Ukraine. L'Italie a qualifié mercredi d'« acte hostile » l'expulsion par Moscou de diplomates italiens, français et espagnols, mais appelé à ne pas rompre les canaux diplomatiques avec la Russie.