Prix Nobel de physique 2022 : Trois pionniers des mécanismes révolutionnaires mis à l’honneur

Publié le
prix-nobel-de-physique-2022-trois-pionniers-des-mecanismes-revolutionnaires-mis-a-l-honneur
Afrique & Monde

Le bal des Nobel récompensant les lauréats des différents prix d’excellence au monde est ouvert au titre de l’année 2022. Le prix de physique a été dévoilé ce mardi 4 octobre 2022.

Le Prix Nobel de physique 2022 a mis à l’honneur les travaux pionniers sur des mécanismes révolutionnaires de la physique quantique. Ce prix a été attribué au Français Alain Asoect, à l’américain John F.Clauser et à l’autrichien Anton Zeilinger, a annoncé, ce mardi 4 octobre 2022, l’Académie royale suédoise des sciences.

Prix de récompense

Les trois chercheurs septuagénaires sont récompensés pour leurs travaux sur « l’intrication quantique », un mécanisme où deux particules quantiques sont parfaitement corrélées, quelle que soit la distance qui les sépare. Le trio franco‑américano‑autrichien est récompensé pour ses découvertes sur « l’intrication quantique », notamment « pour ses expériences avec des photons intriqués, établissant les violons des inégalités de Belle et ouvrant une voie pionnière vers l’information quantique », selon le jury Nobel.

Ils succèdent au trio composé de Syukuro Manabe, de l’université Princeton, aux Etats‑Unis, et Klaus Hasselmann, de l’institut Max‑Planck de météorologie, à Hambourg, en Allemagne. Le Prix Nobel de physique 2021 les a récompensés pour leurs travaux fondateurs sur la modélisation physique du climat, la qualification de sa variabilité et les prédictions fiables sur le réchauffement climatique.

Eviter et décrire les phénomènes fondamentaux à l’échelle atomique et subatomique

La mécanique quantique est la branche de la physique théorique qui a succédé à la théorie des quanta et à la mécanique ondulatoire pour éviter et décrire les phénomènes fondamentaux à l’œuvre dans les systèmes physiques, plus particulièrement à l’échelle atomique et subatomique.

Notons que tous les prix Nobel de l’année 2022 seront connus cette semaine. Lundi 3 octobre 2022, le prix Nobel de médecine ou de physiologie avait été attribué au Suédois Svante Paabo, père de l'homme de Denisova, de la paléogénomique et découvreur de l'ADN de l'homme de Néandertal. Le bal des Nobel en sciences se termine mercredi avec l'annonce du prix Nobel de chimie, pour se poursuivre avec le prix Nobel de littérature jeudi et le prix Nobel de la paix, décerné quant à lui à Oslo.