Conflit frontalier maritime Ghana-Côte d'Ivoire: Le verdict du procès connu fin 2016


01/04/2015
(Photo d'archives pour illustrer l'article)
La date du verdict du procès du conflit frontalier maritime qui oppose la Côte d'Ivoire au Ghana voisin, est connue.

Selon le journal panafricain Jeune Afrique, dans sa dernière édition du 29 mars au 4 avril 2015, n° 2829, le Tribunal international du droit de la mer(Tidm), où est porté l'affaire, se prononcera au plus tard à la fin de 2016. Mais bien avant, ce tribunal donnera son avis sur la requête de la Côte d'Ivoire qui a demandé l'arrêt, dans la zone contestée, de toute exploration pétrolière et de toute attribution de licence en septembre 2014, après l'échec des négociations sur le tracé de leurs frontières maritimes. En effet, le groupe pétrolier britannique Tullow Oil exploite le pétrole dans le Champ Jubilée au Ghana, une zone fortement disputée par les deux voisins. Tullow Oil développe un projet sous le nom de Ten, dans la zone contestée . Le projet, d’une valeur de 3000 milliards de francs Cfa, est dans un bloc pétrolier dont la capacité projetée est de 80 000 barils / j .

De son côté, en 2013, la Côte d’Ivoire a annoncé la découverte de pétrole dans un bloc adjacent au Champ Jubilée, ce qui a entraîné un litige sur l’espace maritime entre les deux pays. La zone disputée contiendrait 2 milliards de barils de pétrole et 1,2 billions de m3 de gaz naturel. Selon d'autres sources, ces deux pays se sont retrouvés les 29 et 30 mars derniers, pour une séance orale devant le tribunal basé à Hambourg, en Allemagne. La Côte d’Ivoire a déposé sa requête de mesures provisoires conformément à l’article 290 (1) de la Convention des nations unies sur le droit de la mer (Unclos) qui prévoit qu’une des parties en conflit peut demander la prescription de mesures conservatoires en attendant l’issue finale du différend. L’article 290 (5) de la Convention autorise le Tribunal à accéder à une telle demande.

B. GUEU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Bertrand Gueu

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2