Agrobusiness : De nouveaux souscripteurs identifiés

Publié le Modifié le
agrobusiness-de-nouveaux-souscripteurs-identifies
Economie

Le processus de remboursement des souscripteurs d’agrobusiness initié par le gouvernement se poursuit.

Lors du conseil des ministres du 03 novembre 2017, le gouvernement a effectué un point de l’état d’avancement desdits remboursements. Ainsi, apprend t-on, 503 nouveaux souscripteurs ont été identifiés à la date du 24 octobre 2017, portant à 48 799 le nombre total de souscripteurs enrôlés. Près de 20 milles d’entre eux ont, selon le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, déjà été payés.

A lire aussi: Remboursement Agrobusiness/ Ce qui est prévu en novembre

« Sur cet effectif, 21 295 ont été enrôlés par les banques, pour un montant à payer de 15 995 121 012 francs Cfa. A la date du 24 octobre 2017, 19 621 d’entre eux avaient effectivement été payés, à hauteur de 15 342 747 676 francs CFA (soit 65,2%) des sommes engagées », a-t-il révélé. Et de souligner que plus de 85% des souscripteurs des sociétés dont les ressources le permettaient, ont également été payés à hauteur en moyenne de 91% des sommes totales qui leurs étaient dues. Les ressources disponibles se sont elles-aussi accrues à la suite des actions judiciaires pour atteindre 25 937 322 662 francs Cfa contre 24 558 657 128 francs Cfa mobilisés initialement.

Sur le même sujet: Remboursement des souscripteurs d'agrobusiness/ Le gouvernement prend de nouvelles dispositions

Le gouvernement a en outre décidé de la mise en place d’un comité de contrôle et de suivi de l’opération d’agro-business «en vue de renforcer la transparence dans la gestion de ce dossier ». Ce comité aura pour mission, à en croire M. Koné, de vérifier les listes des souscripteurs retenus, de s'assurer de la fiabilité des sommes mobilisées et des paiements effectués et de suivre l'évolution de l'opération. Et d’indiquer concernant les procédures judiciaires initiées à l’encontre des dirigeants des sociétés concernées, que celles-ci se poursuivaient.

 

Alassane SANOU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.