Economie nationale : Le Budget prévisionnel 2019 en hausse


26/09/2018
Economie nationale : Le Budget prévisionnel 2019 en hausse

Le conseil des ministres du mercredi 26 septembre 2018 a permis au gouvernement d’adopter un projet de loi portant budget de l’Etat pour l’année 2019.

Ce budget prévisionnel est évalué à 7 334,3 milliards de F Cfa, en hausse de 8,6% par rapport au budget de l’année en cours. » Le projet de budget 2019 s’équilibre en ressources et en dépenses à 7 334,3 milliards. Il enregistre une hausse de 578,1 milliards par rapport au budget 2018, soit une progression de 8,6%. », a appris le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré. Cette hausse s’inscrit, à l’en croire, dans la volonté du gouvernement d’accélérer l’atteinte des objectifs d’émergence visés par la Côte d’Ivoire. Par ailleurs, a-t-il souligné, ce budget devrait concrètement permettre de renforcer les actions en faveur de la transformation structurelle de l’économie et de l’amélioration continue des conditions de vie des populations.

A relire: Financement du budget 2018 : La Côte d’Ivoire annule son émission obligataire de 35 milliards de F Cfa

« Ainsi, le projet de budget 2019 met un accent particulier sur la poursuite des actions d’accroissement de l’offre d’infrastructures socio-économiques et des services de base de qualité, notamment dans les secteurs de l’éducation et de la santé. Il accorde également une place prépondérante à l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’électricité, ainsi qu’au renforcement des actions d’assainissement, de sécurité et de création d’emplois, en particulier des jeunes, toutes choses contribuant à l’intensification des actions de lutte contre la pauvreté et de réduction des disparités sociales. », a expliqué l’émissaire du gouvernement lors de son point de presse.

Il a en outre assuré de ce que des dispositions seront prises pour le recouvrement mais également la gestion optimale de ces ressources et l’atteinte des objectifs définis à cet effet. « Dans cette optique, les réformes nécessaires à l’amélioration de la performance du recouvrement des ressources seront poursuivies et le contrôle a priori sera renforcé. En outre, le respect de la discipline budgétaire et l’amélioration de la capacité d’absorption des crédits liés à l’investissement feront l’objet d’un suivi particulier. Par ailleurs, les dispositions en cours seront poursuivies en vue d’un basculement progressif au budget programme. », a t-il détaillé.

 

Alassane SANOU

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome