Alain Richard-Donwahi désigne les coupables de la destruction des forêts ivoiriennes

Economie
Publié le Source : Linfodrome
alain-richard-donwahi-designe-les-coupables-de-la-destruction-des-forets-ivoiriennes Seule une véritable politique de reboisement permettra à la Côte d'Ivoire de retrouver son couvert forestier d'il y a plusieurs années.

À l'occasion de la présentation de vœux au Jardin Botanique de Bingerville, le ministre des Eaux et Forêts, Alain-Richard Donwahi a désigné les coupables de la destruction des forêts ivoiriennes.

« Les faits sont là pour nous juger. Les forêts n'existent pratiquement plus en Côte d'Ivoire », a déploré le ministre des Eaux et Forêts, Alain-Richard Donwahi, à l'occasion de la cérémonie de vœux au Jardin Botanique de Bingerville, le vendredi 18 janvier 2019. De l'avis de ce dernier, les responsables de cette situation ne sont personne d'autre que l'ensemble de la population ivoirienne.

« Quand on regarde les cartes et l'évolution du couvert forestier, c'est vraiment attristant, et dans le même temps révoltant. Attristant parce que nous sommes en train de perdre notre patrimoine, mais révoltant parce qu'on a l'impression qu'on a laissé faire. Nous sommes tous coupables. Pas toujours responsables, mais tous coupables, parce qu'on a laissé faire. On a exploité le bois, on a laissé couper le bois, on n'a pas effectué les reboisements qu'on devait faire, on a laissé cette ressource sortir de notre pays illégalement, nous sommes tous coupables », a martelé le ministre. Puis d'ajouter que « nous allons tous être responsables de ce que ce patrimoine soit recouvré, lorsque nous serons acteurs du reboisement pour la reconstitution du couvert forestier ».

Alain-Richard Donwahi a appelé les agents de son ministère à plus de discipline afin d'obtenir de bons rendements dans le cadre de leurs activités.

 

Irène BATH