Côte d'Ivoire/ Covid-19: Le Gouvernement brandit la chicote contre les commerçants véreux


03/06/2020
Côte d'Ivoire/ Covid-19: Le Gouvernement brandit la chicote contre les commerçants véreux
Les commerçants doivent respecter les prix fixés par l'Etat ivoirien

Finis la phase de sensibilisation pour le plafonnement des prix des produits de première nécessité. Le gouvernement passe désormais à la phase de répression pour tous les commerçants qui ne respecteront pas la décision a indiqué le Directeur général du commerce intérieur, Aimé Koizan, lors d'une conférence de presse tenue, le mardi 02 juin 2020 à Abidjan.

La sanction rentre en vigueur à compté de ce mercredi 03 juin 2020. Tous les commerçants qui ne respecteront pas la décision de l’État visant à aider les populations dans cette période de Covid-19 se verront être punis par la loi. En effet, le non-respect des prix maxima fixés par le décret constitue une infraction qualifiée de pratique illicite punie d'une amende allant de 100.000 à 50 millions francs CFA, a rappelé le directeur du commerce intérieur en Côte d'Ivoire, Aimé Koizan.

Pour mener à bien cette répression, le Directeur a appelé les consommateurs à dénoncer tous les commerçants qui font de la spéculation, car rien n'explique l'augmentation des prix sur le marché. Toutefois, il prévient que ces derniers ne doivent pas se faire justice eux-mêmes. « Nous appelons à la solidarité, et à la responsabilité sociétale de tous les commerçants surtout en cette période déjà difficile de crise sanitaire », a-t-il déclaré. Selon ses dires, l'objectif du plafonnement des prix des produits est de préserver le pouvoir d'achat des populations dans le cadre de la lutte contre la vie chère, mais aussi de parvenir à l'issue des trois mois constituant la période de plafonnement des prix à un retour aux prix pratiqués au paravent. Toutefois, a-t-il indiqué que la période de trois mois peut être prorogée si l'objectif n'est pas atteint.

Terminant ses propos, il a donné le prix de quelques produits de premières neccessité tels que le kg du sucre rescpectivement à 850, 750 et 700 F Cfa; la boite de tomate concentré de 370g qui coûte 405 F, et le kg de riz oncle sam violet à 460 F. Quant à l'huile de palme rafinée de 1,5 l et 0,9 l, respectivement à 1450 F et 900F.

Mélèdje Tresore

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2