Abidjan

Partenariat : EUROCHAM et la CCILCI signent un accord pour plusieurs objectifs


17/10/2020
Partenariat : EUROCHAM et la CCILCI signent un accord pour plusieurs objectifs

La Chambre de commerce européenne en Côte d’Ivoire (EUROCHAM) et la Chambre de commerce et d’industrie libanaise de Côte d’Ivoire (CCILCI) ont signé un accord qui définit les grands axes de leur partenariat, en présence de SEM l’Ambassadeur du Liban, Hassan Najem, SEM l’Ambassadeur de l’Union européenne, Jobst van Kirchmann, et les administrateurs des deux organisations. C’était le mercredi 14 octobre 2020, à l’hôtel Tiama, au Plateau (Abidjan).

Un accord de partenariat a été signé par le président de l’EUROCHAM, Marc Alberola et son homologue de la CCILC, Dr Joseph Khoury, le mercredi 14 octobre 2020, à l’hôtel Tiama.

Ces deux organisations qui partagent des intérêts et des valeurs similaires tels que la promotion du développement durable, économique et social de la Côte d’Ivoire, sont régulièrement amenées à la réalisation de travaux communs. Par la signature de ce partenariat, EUROCHAM et la CCILCI manifestent leur volonté d’organiser leurs initiatives dans un cadre formel.

Les objectifs du partenariat sont multiples. Ils visent notamment l’amélioration du climat des affaires, le partage de bonnes pratiques (RSE, gouvernance), la promotion des échanges des échanges économiques, le développement d’un dialogue constructif avec les autorités ivoiriennes, la promotion du secteur formel et la promotion d’un système fiscal performant

Le président d’EUROCHAM, s’est réjoui de la signature de ce partenariat qui vient « formaliser les relations régulières entre deux organisations qui œuvrent depuis plus de 10 ans au développement économique et social de la Côte d’Ivoire ».

Pour sa part, le président de la CCILCI, a félicité les membres des deux structures signataires du partenariat, pour « le travail constant qu’ils accomplissent au service de l’Union et du développement du secteur privé ivoirien en bon accord avec toutes les autres organisations patronales en général, et avec la CGECI en particulier ». Il a également précisé que la signature de ce partenariat s’inscrivait parfaitement dans la dynamique positive et constructive entamée maintenant 10 ans par la CCILCI.

« Selon les études récentes, la Côte d’Ivoire est le pays d’Afrique le plus attractif pour les investissements », a souligné Jobst van Kirchmann, Ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire. « Il ne peut donc être que bénéfique pour la Côte d’Ivoire, et les secteurs privés européen et libanais de joindre leurs forces pour promouvoir les investissements et améliorer le climat des affaires ».

La Chambre de commerce européenne en Côte d’Ivoire (EUROCHAM) créée en 2009, a pour objet principal de représenter la communauté des affaires européennes et faciliter l’activité des entreprises d’origine européenne ou à capitaux européens en Côte d’Ivoire, tout en favorisant les échanges industriels et commerciaux entre l’Europe et la Côte d’Ivoire.

De son côté, la Chambre de commerce et d’industrie libanaise de Côte d’Ivoire (CCILCI) qui a démarré ses activités en 2010, a pour objectifs principaux de défendre les intérêts de ses membres, les informer, les accompagner dans leurs démarches entrepreneuriales, les représenter auprès des autorités locales et faire la promotion des entreprises membres.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2