Accès à l’électricité et économie d’énergie : Les acteurs du secteur de l’énergie partagent leurs expériences au SEDD 2021

Economie
Publié le Source : Linfodrome
acces-a-l-electricite-et-economie-d-energie-les-acteurs-du-secteur-de-l-energie-partagent-leurs-experiences-au-sedd-2021 Le SEDD 2021 a mobilisé plusieurs acteurs du secteur de l'énergie. (Ph: DR)

Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, a accueilli la première édition du Salon de l’Energie et du développement durable (SEDD 2021). Au cours de ce rendez-vous tenu au Radisson Blu, route de l’Aéroport, les participants ont édifié les populations sur les économies d’énergie.

Les travaux du SEDD 2021 ont été marqués par la participation de nombreux opérateurs du secteur de l’énergie qui ont partagé avec les participants leur expérience en matière d’accès à l’électricité et d’économie d’énergie. Ainsi, Jean-Baptiste Doutia de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) a expliqué comment il arrive à manager les 2,2 millions de clients de la société, avec le Programme électricité pour tous (PEPT) qui permet aux foyers d’avoir accès à l’électricité à 1000 Fcfa. Il a souligné la pertinence de ce programme qui a apporté à la société près de 1,2 million de clients et félicité tous les opérateurs qui, par des kits d’éclairage, contribuent à apporter le développement aux populations dans les contrées reculées du pays. Jean-Baptiste Boutia a ajouté qu’en poussant les entreprises et les clients domestiques à faire des économies à travers les audits obligatoires, la CIE permet d’éviter une émission de 4000 tonnes de CO2 et contribue ainsi à préserver la planète. « Avec cette expérience de la smart énergie pour laquelle nous avons perdu de l’argent pendant deux ans, nous arrivons à impacter et à transformer l’environnement, l’écosystème africaine », a déclaré l’Ivoirien, positif.

Les Directeurs généraux de TotalEnergies Côte d’Ivoire, Fabien Voisin, et de EDF Côte d’Ivoire, Mahamane Sow, ont expliqué comment leurs sociétés contribuent au développement du secteur. Ils ont souligné que leurs sociétés notamment pris une part active dans la création de l’Ecole supérieure du pétrole et de l’énergie de l’INPHB de Yamoussoukro. Toujours pour noter l’apport des sociétés énergétiques en Côte d’Ivoire, Fabien Voisin a affirmé que TotalEnergies s’est approprié la loi sur le Local Content (ou contenu local) dans les domaines du pétrole et du gaz, à travers la sous-traitance avec des nationaux, la formation, etc. « Nous regrettons qu’il n’y ait pas de champion ivoirien qui s’intéresse à ce domaine », a-t-il affirmé.

Les représentants de Engie, Mme Douda Pauline, de Schneider Electric M. Emile Mouloundou et Orange Énergie M. Nat-Sy Missanou ont aussi renchéri en mentionnant également les projets en cours dans leurs différentes entreprises.

Par ailleurs, le jeu concours SEDD for innovation, qui met en compétition des start-up/PME et projets étudiants, pour des travaux portant sur « l'efficacité énergétique et les solutions off-grid innovantes » a été remporté par Energiaux du Burkina Faso. Le prix Powerful girl, dédié aux start-up/pme conçues par les femmes ou des projets étudiants portés par des filles, a été enlevé par la start-up Green Energy by Waste également du Burkina Faso. Chaque gagnant a reçu une enveloppe de 3 millions de Fcfa offerts par OIF-IFDD.

I.B. (Avec sercom)