La révolution digitale et les nouveaux moyens de paiement : Une tribune aborde la thématique

Publié le
la-revolution-digitale-et-les-nouveaux-moyens-de-paiement-une-tribune-aborde-la-thematique La modératrice la journaliste Rayana Assi et les panélistes. (Ph: DR)
Economie

Une matinale sur « La révolution digitale et les nouveaux moyens de paiement », a réuni trois panélistes, vendredi 3 juin 2022 à Abidjan-Cocody.

Organisée à l’hôtel Palm Club sis à Cocody, l’édition inaugurale de la matinale ayant pour thématique : « La révolution digitale et les nouveaux moyens de paiement », initiée par la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci), vise à permettre à des experts, des joueurs et à tout sachant de s’exprimer sur la digitalisation des produits de la Loterie nationale.

Plateforme d'échanges

Pour la première édition, cette plateforme d’échanges sur les thématiques du digital dénommée : « Les matinales Lonaci online.ci », avec pour modératrice la journaliste Rayana Assi, a réuni trois panélistes, à savoir Armel M’Broh, de la Banque nationale d’investissement ; Idriss N’Daho, de Mtn Côte d’Ivoire et Gérard Coulibaly, de la Lonaci, ayant des charges relatives à l’informatisation/digitalisation dans leurs organisations respectives.

"D’ici à 2030, tout aura changé. De nouveaux métiers apparaîtront, tandis que d’autres disparaîtront. La transformation digitale permet de passer du matriciel à une organisation agile"

Les sujets abordés au cours de cette rencontre étaient relatifs notamment aux enjeux humains de la transformation digitale, à l’évolution des compétences, aux enjeux techniques et économiques de la révolution digitale, à la digitalisation des moyens de paiement, au cadre institutionnel, à l’identification des conditions de succès d’une innovation dans une logique de création de valeur ajoutée.

Les panélistes ont partagé leurs expériences sur les avantages de la digitalisation non seulement pour les entreprises mais aussi pour les clients, notamment en termes d’amélioration du service, de coût, de facilitation des procédures. Toutes choses qui requièrent une adaptation au nouveau mode de vie, à travers surtout la formation et l’information.

Partage d'expériences

Armel M’Broh a indiqué que d’ici à 2030, tout aura changé mais qu’il ne faut pas avoir peur. Il a ajouté que de nouveaux métiers apparaîtront tandis que d’autres disparaîtront. Il a confié que la transformation digitale permet de passer du matriciel à une organisation agile. « Ce qui implique une revue de l’organisation avec des outils numériques et nécessite que l’entreprise co-construise l’expérience clients avec eux », a-t-il dit.

Gérard Coulibaly a affirmé qu’aujourd’hui, les entreprises les plus rentables sont celles qui sont le plus digitalisées. Il a cité en exemple, les avantages de la digitalisation des produits de la Lonaci lancée en mai 2021.

"Les facteurs de réussite de la transformation digitale sont liés aux infrastructures, à la compétence et aux ressources humaines"

Quant à Idriss N’Daho, il a estimé que les facteurs de réussite de la transformation digitale sont liés aux infrastructures, à la compétence et aux ressources humaines.