Impacts des PND : La Côte d'Ivoire a enregistré une croissance moyenne forte de 2012 à 2020 (Ministre)

Publié le Modifié le
impacts-des-pnd-la-cote-d-ivoire-a-enregistre-une-croissance-moyenne-forte-de-2012-a-2020-ministre La ministre du plan et du développement, Kaba Nialé
Economie

La ministre du plan et du développement, Kaba Nialé a révélé, le lundi 23 janvier 2023 que Ia Côte d'Ivoire a enregistré une croissance moyenne forte de 2012 à 2020.

La ministre ivoirienne du développement s’exprimait à l’occasion de la cérémonie du lancement officiel du dispositif de suivi du Programme Nationale du Développement (PND 2021-2025), lundi 23 janvier à Abidjan. Selon elle, l’accès à l’électricité est passé de 33% en 2012 à plus de 80% en 2020.

Ce que révèle la ministre du développement

« Depuis 2012, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’outils performants de prospectives et de planification de son développement. La mise en œuvre réussie des deux PND a impulsé une dynamique de croissance forte", a révélé la ministre Nialé Kaba.

Au plan social, elle a révélé que l’accès renforcé de l’électricité avec un taux de couverture qui passe de 33% en 2012 à plus de 80% en 2020 »,

D’après la ministre du Plan et du Développement, le pays a également enregistré une amélioration de l’accès à l’eau potable sur la même période. Le taux de couverture est passé de 78% à 90% grâce à la mise en œuvre des PND.

"8 femmes sur 10 ont accès à un personnel qualifié pour accoucher et que le taux de mortalité s’est divisé par deux"

Poursuivant, elle a assuré que plus de 8 femmes sur 10 ont accès à un personnel qualifié pour accoucher et que le taux de mortalité, qui était l’un des plus élevé de la sous-région, a été quasiment divisé par deux entre 2012 et 2021, passant de 615 à 385 pour 100 000 naissances.

Pour rappel, le PND 2021-2025, d’un investissement de 59 000 milliards de FCFA dont 74% financés par le secteur privé et 26% par le secteur public, ambitionne de hisser la Côte d’Ivoire au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure, à l’horizon 2030. 

Source : CICG