Forum de l'employabilité, voici des freins à l'insertion des jeunes sur le marché du travail

Education
Publié le Source : Linfodrome
forum-de-l-employabilite-voici-des-freins-a-l-insertion-des-jeunes-sur-le-marche-du-travail

Face au nombre important de jeunes en quête d'emploi en Côte d'Ivoire et en Afrique, Africompétence a organisé la deuxième édition du symposium de l'employabilité en Afrique sous le thème : « Le futur de l'employabilité de la jeunesse en Afrique : Défis et perspectives ».

Pour Yves Christian M'pouet, représentant de Africompétence en Côte d'Ivoire, il y a énormément de freins à l'insertion des jeunes sur le marché de l'emploi. Les principaux sont l'employabilité des individus, les aspirations des jeunes générations incompatibles avec le marché de l'emploi, la coupure entre la formation et le marché de l'emploi, la difficulté des économies à se diversifier et à créer de l'emploi.

Le représentant de a expliqué qu' en « raison d'une éducation de qualité encore trop médiocre, ils ont des compétences insuffisantes, ou des qualifications inadaptées. Le problème est particulièrement préoccupant en Afrique subsaharienne où plus de 60 % des jeunes travailleurs n'ont pas le niveau d'instruction requis par les employeurs, selon les données du BIT (Bureau International du Travail).

Le deuxième frein, observable partout, quel que soit le niveau de développement des sociétés, est lié aux aspirations des jeunes générations, parfois incompatibles avec le marché de l'emploi. Une grande partie des jeunes aspirent à des emplois en décalage par rapport à leurs compétences ou à ce que peut leur offrir l'économie locale, phénomène générateur d'angoisse et de frustrations.

La coupure entre la formation et le marché de l'emploi est le troisième frein. Elle nuit à l'insertion professionnelle de jeunes diplômés. Comment se présenter sur le marché du travail ? Comment rédiger un CV ? Comment préparer un projet professionnel ? Les établissements de formation ayant souvent peu d'échanges avec les acteurs économiques, les jeunes ne sont pas suffisamment préparés et accompagnés après leurs études.

Enfin, le quatrième frein, c'est la difficulté des économies à se diversifier et à créer de l'emploi. Car l'emploi ne se décrète pas. Il est d'abord le fait des entreprises et l'aboutissement de processus multidimensionnels – financiers, économiques, technologiques, territoriaux, normatif ».

A ces difficultés, il a souhaité que ce symposium se tienne créer ce symposium qui est une plateforme de réflexions et d'actions concrètes, pour d'une part impliquer l'ensemble des acteurs concernés et d'autres part créer la synergie nécessaire pour la responsabilisation de la jeunesse face au devenir du continent.

Le forum de l'employabilité est un moment, d'échanges, avec l'ensemble des acteurs clés, sur les difficultés que rencontrent les jeunes dans le cadre de leur recherche de la première ou n ième opportunité de travail ; mais en plus c'est une plateforme pour pousser la réflexion sur l'adéquation formation – emploi et la préparation des jeunes à saisir les emplois du futur encore inexistants aujourd'hui.

Sandra Kohet