Côte d'Ivoire

Dysfonctionnement des Examens du BAC Session-2022, la FESCI interpelle le ministère de tutelle (MENA)

Publié le Modifié le
dysfonctionnement-des-examens-du-bac-session-2022-la-fesci-interpelle-le-ministere-de-tutelle-mena Le Secrétaire Général National de la FESCI, Saint-Clair ALLAH (NL MAKÉLÉLÉ).
Education

Cette Session de Baccalauréat 2022, l'on a enregistré les dysfonctionnements. Plusieurs élèves qui ont payé leurs droits d’examen ne pourront pas participer à cette session de Bac 2022. Pour les causes qu'on ignore.

Les faits

Plusieurs candidats se sont retrouvés devant les faits accomplis. Malheureusement ces candidats  n’ont pas pu procéder au retrait de leurs Convocations. Ces élèves risquent ainsi de ne pouvoir participer aux examens pour lesquels, en plus d’avoir payé des frais, ils ont tant travaillé tout au long de l’année scolaire. Et ce, pour des raisons qu’ils ignorent et qui, de toute évidence, ne sont pas de leur faute.

Ces élèves risquent ainsi de ne pouvoir participer aux examens pour lesquels, en plus d’avoir payé des frais, ils ont tant travaillé tout au long de l’année scolaire

Face à cette situation, la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) monte au créneau en demandant au Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) de prendre toutes les dispositions nécessaires pour permettre à tous les ayants-droits de rentrer en possession de leur Convocation et d’être évalués oralement avant le début des épreuves écrites

Déclaration  BEN-FESCI

 Dysfonctionnement menaçant la bonne poursuite des Examens du BAC Session-2022. Les épreuves Orales et Pratiques des Examens du Baccalauréat Session-2022 ont débuté depuis le Mardi 21 Juin 2022.

 Selon le programme suivant :

- Du Mardi 21 Juin au Vendredi 1er Juillet 2022 : BAC Technique

- Du Lundi 27 Juin au Vendredi 1er Juillet 2022 : BAC Artistique

- Du Mardi 28 Juin au Vendredi 1er Juillet 2022 : BAC Général.

Chaque candidat doit être muni d’une Convocation sur laquelle sont mentionnées toutes les informations relatives à son identité civile et scolaire (Nom et Prénom ; Date et Lieu de Naissance ; Établissement d’origine ; Centre d’Examen ; Numéro de Table ; Numéro Matricule etc.). Mieux, c’est le document qui distingue les élèves candidats des élèves non candidats et leur donne l’autorisation de prendre part aux examens. Pour en bénéficier, chaque élève en classe d’examen (3ème et Terminale) s’acquitte d’un droit d’examen à payer soit auprès de son établissement soit en ligne.

Les Convocations sont mises en ligne quelques jours avant le début des épreuves orales. Chaque candidat doit donc procéder au retrait de sa Convocation en l’imprimant sur la plateforme officielle du Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA).

Malheureusement, pour cette Session 2022, un nombre très important d’élèves qui se sont pourtant acquittés de leurs droits d’examen selon les modes de paiement prévus, n’ont pas pu procéder au retrait de leurs Convocations. Ces élèves risquent ainsi de ne pouvoir participer aux examens pour lesquels, en plus d’avoir payé des frais, ils ont tant travaillé tout au long de l’année scolaire. Et ce, pour des raisons qu’ils ignorent et qui, de toute évidence, ne sont pas de leur faute.

La Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) demande au Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) de prendre toutes les dispositions nécessaires pour permettre à tous les ayants-droits de rentrer en possession de leur Convocation et d’être évalués oralement avant le début des épreuves écrites prévues du Lundi 04 au Vendredi 08 Juillet 2022. Sinon, elle craint que ce dysfonctionnement ne menace dangereusement la bonne poursuite des Examens du BAC Session 2022.

Fait à Abidjan le 26 Juin 2022

 Le Secrétaire Général National

 Saint-Clair ALLAH (NL MAKÉLÉLÉ)