Et si on réfléchissait autrement sur le vaccin Covid ?

Et si on réfléchissait autrement
Publié le Source : Linfodrome
et-si-on-reflechissait-autrement-sur-le-vaccin-covid PH. D

Le Covid-19 est une maladie respiratoire pouvant être mortelle chez les patients fragilisés par l'âge ou une autre maladie chronique. Elle se transmet par contact rapproché avec des personnes infectées. La maladie pourrait aussi être transmise par des patients asymptomatiques mais les données scientifiques manquent pour en attester avec certitude.

Raoul écarté et les big charmas réinstallés dans le siège conducteur Covid de la planète.

Le paracétamol est devenu le médicament à donner en cas de Covid et il faut…. Faire le VACCIN !!!

Le vaccin va passer de « peut être » à « absolument » et exiger pour vivre une vie normale: rentrer dans un restaurant, prendre un train ou un avion...

Selon une analyse récente sur l’évolution des populations vaccinées selon les zones géographiques, l’Afrique vient en dernière position avec 6% à cette date .

Les USA sont en avance avec +100% de la population à risque vaccinée (avec les 2èmes et 3èmes doses)
L'Afrique est à 6% de sa population à risque vaccinée…

 On comprend mieux l'absurdité des leaders africains qui exigent la vaccination pour rentrer dans un pays ou copient les politiques occidentales sans ajustement…

POURQUOI L'AFRIQUE EST À 6% ?

1. le vaccin coûte CHER et les pays Africains dans la posture habituelle de mendiant de la planète... attendent que les pays riches leur donnent cadeau...

2. Peut être que les pays Africains pourraient acheter une partie du vaccin, en réduisant la corruption, les fonds investis dans les armes et la surveillance des opposants...

3. L'AFRIQUE DOIT COMMENCER À RÉFLÉCHIR À UNE SOLUTION HORS VACCIN...

Même si elle avait les moyens, ce serait dommage d'utiliser des MILLIARDS POUR ENRICHIR LES BIG PHARMA... alors que ces milliards peuvent servir à lancer la solution africaine...
Le dilemme des leaders africains : utiliser les milliards à mobiliser pour enrichir les big pharmas ou pour lancer la solution panafricaine ?

Nous lançons cette initiative pour encourager les leaders Africains à parler d’une même VOIX et mettre en place une solution Africaine avec un protocole Africain sur la base des remèdes proposés par les scientifiques et guérisseurs du continent.

Et si on réfléchissait autrement sur la solution à la COVID



Samuel Mathey